Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Les cours en ligne en pleine explosion

4

Les cours en ligne se multiplient  et commencent à laisser entrevoir leur véritable potentiel. Dernier exemple en date : les cours mis en ligne par les plus grandes universités des Etats-Unis dans le cadre du projet edX vont être utilisés par des étudiants de collèges communautaires.

Nous vous avions déjà parlé du développement des cursus en ligne  – les fameux MOOC pour « massive open online courses » - qui ont déjà attiré des millions d’étudiants, notamment avec l’ouverture de la plateforme edX, regroupant des cours d’Harvard, du MIT et de l’Université de Berkeley en Californie.

C’est cette fois l’utilisation de ces cours qui a retenu l’attention de Sean Coughlan, journaliste de BBC News.

> Vers une démocratisation de l’accès aux nouveaux supports numériques d’enseignement

La dernière initiative lancée par edX a pour but d’expérimenter sur l’utilisation des cours des plus grandes universités américaines par des étudiants de deux « collèges communautaires » - des formations souvent plus courtes que des études universitaires classiques et moins prestigieuses – dans le Massachusetts.

Le projet va relier les étudiants locaux avec les cours de leurs voisins d’Harvard et du MIT. L’idée derrière cette initiative, financée par la fondation Bill et Melinda Gates, est d’explorer comment des cours de très haut niveau, préparés dans des universités prestigieuses, peuvent être adaptés pour une utilisation dans d’autres configurations scolaires.

Il s’agit de repenser dans sa globalité la façon d’enseigner et de transmettre les connaissances dans les établissements supérieurs.

> Bouleverser les façons d’enseigner … et d’évaluer ? 

Concrètement, les étudiants auront accès au contenu proposé par les grandes universités, dans le cadre de leurs cours délivrés par les professeurs locaux :

« Nos méthodes d’apprentissage numériques et innovantes ont le potentiel de transformer la manière d’apprendre des étudiants, à la fois dans et en dehors de la classe » explique le professeur Agarwal, président du projet EdX.

John O’Donnell, président de l’un des collèges concernés, s’est également réjoui de l’initiative : les élèves conserveront ainsi le contact privilégié et individuel avec leurs propres professeurs, tout en ayant accès aux meilleurs cours en ligne.

Derrière cette ouverture de l’enseignement de haute qualité, de nouvelles questions commencent à se poser : comment évaluer les élèves suivant ces formations – et notamment comment lutter contre la tricherie ? Ou comment former les enseignants à ces nouveaux rôles hybrides, entre compétences pédagogiques, technologiques et capacités d’appropriation de cours extérieurs ?

Des questions essentielles pour continuer à penser l’éducation en ligne et inventer l’éducation de demain.

Laurianne Roger-Vasselin le 22/11/2012

4 Comments


lucie

Au-delà de la question de l'évaluation, il peut être intéressant de réfléchir aux conséquences pour les universités en terme de concurrence.
Article du MIT Technological Review : "Online Courses Put Pressure on Universities in Poorer Nations"

www.technologyreview.com/.../

le 22 November 2012
RSLN

Effectivement Lucie, c'est une très bonne question, que nous allons aborder très prochainement. Merci pour le lien !

le 22 November 2012
Sophie2ze

Bonne nouvelle RSLN une émission sur le sujet ?  je m'occupe de l'Open Education et de sa promotion en France voici un article de ma main http://cursus.edu/fiche-usager/38048/sophie-touze/ et un interview sur les licences ouvertes CC cursus.edu/.../ je travaille avec le ministère ES pour que la France rejoigne le mouvement et c'est sur le point d'aboutir Smile

le 23 November 2012
Charles - L'Atelier de l'Emploi

Sophie2ze, votre teasing est insoutenable ! Doit-on attendre une annonce officielle pour en savoir + sur l'entrée imminente de la France dans l'open éducation ? C'est une révolution qui s'annonce, comprenez mon impatience ! Comment le mouvement prendra-t-il forme chez nous?

le 27 November 2012

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.