Vu sur le web

Pour de nouveaux principes de confidentialité des données

0

A l'heure des Big Data, la protection et la confidentialité des données sur Internet fait plus que jamais l'objet de nombreux débats. En quête de nouveaux principes, les spécialistes veulent sensibiliser les individus et responsabiliser les organisations.

Dans leur rapport publié ce mardi, Peter Cullen, chef de la stratégie de la confidentialité chez Microsoft, Fred Cate, professeur à l'université de l'Indiana, et Viktor Mayer-Schönberger, professeur à l'Oxford Internet Institute se sont penchés sur la question afin de définir de nouveaux principes de confidentialité des données.

> De la responsabilité des individus à celle des organisations

Selon les auteurs du rapport, les nouvelles approches de la confidentialité sur Internet s'accordent sur la nécessité de déplacer la responsabilité des individus concernant leurs données vers les organisations qui les utilisent.

Plutôt que de se réfugier derrière les conditions d'utilisation approuvées par les utilisateurs - et trop souvent considérées à tort comme une protection suffisante - c'est la question de ce qu'il est possible de faire avec ces données personnelles qui est essentielle, explique Peter Cullen. Les organisations se doivent donc d'adopter une attitude responsable pour en assurer une bonne gestion.

> Définir l'utilisation des données

De plus, si ce transfert de la responsabilité de l'individu vers l'organisation se concrétise, les auteurs rappellent qu'il est important d'adopter une définition commune de l'utilisation des dites données.

Un nouveau modèle devra, selon eux, se focaliser sur les « nuisances », ou les « impacts », de l'utilisation des données, aussi bien du point de vue des dommages physiques et financiers, que de la réputation et des possibles retombées sociales. Ce modèle devra également définir et couvrir les produits à valeur ajoutée issus de l'utilisation des données.

Ce travail de définition sera une étape essentielle afin de rendre ces nouveaux modèles de confidentialité opérationnels. Il permettra, entre autres, de fournir des recommandations pour de meilleures gestions organisationnelles.

> Pour une définition collaborative des principes de confidentialité

Dernier domaine à explorer : l'évolution de ces principes de confidentialité à l'ère des Big Data. Les auteurs veulent ici établir un dialogue afin de redéfinir et d'améliorer ces nouveaux principes de manière collaborative entre les acteurs publics et privés.

L'occasion d'utiliser l'attention croissante portée aux questions de confidentialité, et le besoin grandissant de nouveaux cadres législatifs, pour engager la discussion à plus grande échelle.

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.