Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Crowdmapping: l'outil des citoyens contre la corruption

0

En Russie, les citoyens utilisent Internet pour lutter contre la corruption. Grâce au site Bribr, ils peuvent publier et géolocaliser leurs témoignages de pots-de-vin versés. Une initiative déjà expérimentée avec succès en Inde.

Outre les blogs désormais célèbres d’opposants au pouvoir en place, tel qu’Alexeï Navalny, les citoyens bénéficient d'un nouveau porte-voix pour dénoncer la corruption des administrations : le site internet collaboratif Bribr, qui rassemble sur une carte les témoignages des pots-de-vin versés.

2000 Roubles par-ci, 5000 Roubles par-là… Bribr, lancé il y a quelques jours, vise à constituer une base de données des actes de corruption en Russie. La carte, alimentée par les victimes elles-mêmes, permet de rendre compte de manière anonyme du phénomène, et donne matière aux militants anti-corruption en leur fournissant des chiffres actualisés sur ces pratiques.  

> Le  « crowdmapping », arme citoyenne

Comme le rapporte Morgane Tual sur le site TechEthique, les participants ayant « graissé la patte » d’un agent administratif, d'un policier ou encore d'un médecin peuvent géo-localiser les faits par le biais d’une application smartphone. Ils doivent ensuite préciser le montant versé ainsi que la date et le métier de la personne concernée. Ces interventions sont rassemblées sur une carte interactive, véritable panorama de la corruption dans le pays. 

Ce « crowdmapping » fait échos au site indien « I Paid a Bribe » – « J’ai payé un pot-de-vin » en anglais – mis en ligne par l’ONG Janaagraha en 2010. Le site, qui a déjà rassemblé plus de 21.000 témoignages en deux ans, s’impose désormais comme un outil privilégié des citoyens afin de faire entendre leur voix. L’initiative s’est même étendue au Pakistan, au Kenya, au Zimbabwe et en Grèce, comme le rapporte Morgane Tual, et devrait très bientôt voir le jour en Mongolie et aux Philippines. 

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.