Les Français plébiscitent le cinéma numérique!

Les Français plébiscitent le cinéma numérique!

9 Français sur 10 se disent satisfaits de l’offre numérique du cinéma, selon une étude Médiamétrie. Pour eux, c’est l’occasion de prolonger la séance, avant et après la projection, et de se sentir ainsi « davantage dans le film »

Le cinéma continue sa transformation numérique. En France, 4.400 salles sont déjà numérisées, de l’écran à la cabine de projection. Cela représente 80% du parc. La totalité le sera d’ici la fin de l’année. Près de 40% des spectateurs constatent que cette modernisation a amélioré la qualité de l’image et du son, tandis que 90% s’en disent satisfaits, souligne Médiamétrie.

> La 3D est acceptée et appréciée

Près de 60% des sondés estiment qu’elle permet une immersion plus grande dans le film et 43% qu’elle renforce les effets visuels. Mais elle ne va visiblement pas assez loin ! Elle n’est vue ni comme un facteur de réalisme (35%), ni comme un moyen d’intensifier les émotions (28,6%). Pire : seuls 34% des sondés ont avec elle une impression de modernité !

Deux tiers des spectateurs souhaitent la dépasser par de nouvelles expériences en matière d’équipement, comme par exemple… des fauteuils dynamiques, qui réagissent aux actions du film !

> Le numérique prolonge la séance

Cette étude de Médiamétrie pointe surtout le rôle de plus en plus essentiel du numérique avant et après la projection. 70% des sondés prolongent la séance grâce à lui, avec le sentiment d’être « davantage dans le film ».

Les spectateurs se réjouissent des nouveaux services qui leurs sont proposés en la matière : 83% mesurent l’intérêt de pouvoir acheter leur place en ligne, 65,5% de pouvoir recevoir leur billet directement sur leur mobile ou leur tablette, 60% d’avoir l’opportunité de scanner l’affiche pour connaître les salles et les horaires.

> Après la séance, garder nos films dans les nuages ?

Après la projection, la priorité des spectateurs semble être… de revoir le film. Si la VOD est aujourd’hui connue (90%) et de plus en plus utilisée (30%), c’est surtout vers le Cloud computing que les sondés aimeraient se tourner.

Plus de la moitié d’entre eux juge cette technologie simple et accessible, et serait intéressée par un service de stockage des films sur des serveurs distants. Un souhait qui ne devrait probablement pas tarder à se réaliser.

Matthieu Matthieu Lamarre le 21/09/2012
Photographie

On en parle sur Twitter


Ajouter un commentaire


biuquote
  • Comment
  • Preview
Loading