Vu sur le web

Explorez les métadonnées de 20 millions d'oeuvres européennes !

0

Europeana, portail édité par l’Union européenne qui regroupe 20 millions d’œuvres culturelles, ouvre ses métadonnées en Creative Commons. Une petite révolution pour les développeurs !

C’est une nouvelle qui réjouit les amateurs d’arts… et les développeurs ! Le portail Europeana, lancé fin 2008 à l’initiative de la France, met désormais ses métadonnées à disposition des internautes, sous licence Creative Commons CC0 Dédicace domaine public.

> Un usage sans contrainte

Les définitions  – auteur, date, lieu, description du contenu –  de plus de 20 millions d’œuvres, issues de 2.200 établissements partenaires des 27 pays membres, peuvent désormais être utilisées par les internautes. Cette licence est la plus libre de toutes : elle permet d’exploiter les données sans aucune restriction et dans n’importe quel but, qu’il soit créatif, éducatif ou même commercial.

Pour Jill Cousins, directrice exécutive d’Europeana, cette mesure vise à « abandonner le monde des données fermées et contrôlées » pour impulser « un nouvel élan à l’économie numérique ». Le secteur culturel représente 3,3 % du PIB de l'Union européenne et plus de 150 milliards d’euros d’exportations. 

« Nous fournissons aux entrepreneurs l’opportunité de créer des applications et des jeux innovants pour les tablettes et les smartphones, ainsi que de nouveaux services et portails web », souligne Jill Cousins.

> Des applications voient déjà le jour

Une mesure unique au monde de par son envergure qui, selon Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, « ne peut qu’aboutir à de bonnes choses ». Dès lors que chaque internaute peut compiler et travailler ces métadonnées, le champ des possibles est immense !

Pour démontrer ce potentiel, Europeana a organisé une série de hackathons à travers l’Europe, dont est notamment ressortie l’application suédoise Time Mash. Elle utilise la géolocalisation pour rechercher une vue ancienne du bâtiment le plus proche de vous. Cette image s’applique comme filtre sur votre appareil photo, afin de vous permettre de prendre le même angle de vue. Il ne vous reste alors plus qu’à comparer les différences architecturales !

Matthieu Lamarre le 17/09/2012
Matthieu
Matthieu Lamarre le 17/09/2012
Photographie :

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.