Vu sur le web

L'e-diplomatie cartographiée en temps réel

0

Qui s'exprime sur les grands sujets internationaux, et depuis quelles parties du globe ? Pour le savoir, rien de tel que de consulter les (mini) messages officiels qui s'échangent sur Twitter. Mais le monde manquait d'un agrégateur des prises de position des divers acteurs des relations internationales sur ce réseau social. C'est désormais chose faite : l'Agence France-Presse (AFP) a publié l'e-diplomacy hub, un outil permettant de visualiser en temps réel, sur une carte du monde, l'essentiel de ce qu'elle nomme l'e-diplomatie - soit les tweets des chefs d'Etat et de gouvernement, des ambassadeurs, des fonctionnaires internationaux, des penseurs et des activistes.

L'application affiche les hashtags (les sujets de discussion sur Twitter) les plus en vogue, mesure l'influence de chaque source, et permet de représente les relations entre elles.

A côté des sources officielles, d'autres grands acteurs sont représentés : il est possible d'afficher les prises de position sur Twitter de groupes militants, comme les Talibans en Afghanistan, le Hamas et le Hezbollah en Israël, ainsi que le groupe hacktiviste Anonymous.

L'outil lève-t-il un peu du voile qui recouvre la diplomatie ? Ce n'est pas certain : la plupart des négociations et des relations internationales ont encore lieu sous couvert du secret diplomatique. L'application de l'AFP ne risque pas de briser ce tabou, comme en son temps l'affaire Wikileaks : les mini-messages qu'il agrège sont tous publics. 

Si l'outil est actuellement ouvert au public, Emmanuel Hoog, le PDG de l'AFP a déclaré qu'après quelques mois d'essai, il pourrait être commercialisé auprès des professionnels des médias.

Tommy Pouilly le 25/06/2012
Tommy
Tommy Pouilly le 25/06/2012
Photographie : Capture d'écran.

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.