Demain, tous codeurs ?

Les débats RSLN
Entrepreneur, Président du Conseil National du Numérique en 2011-2012

Gilles Babinet Tous codeurs ? Oui, et vite !

Faut-il transformer nos têtes blondes en informaticiens? Dans une société où le numérique devient prédominent, l'idée en est évidemment attrayante. 

Pourtant, chacun perçoit le coté aberrant qu'il peut y avoir à exacerber la valeur d'un savoir avant tout technique et très spécialisé. 

C'est pourtant le choix qu'ont fait nos amis anglais, il y maintenant huit mois au travers de leur programme XXX : tout élève qui passera dans le primaire bénéficiera d'un niveau de formation assez complet dans les langages de bases (HTML,  mySQL, PHP...). L'idée n'est pas de créer des armées de codeurs mais bien de permettre à chaque élève de comprendre la structure qui sous-tend les applications quotidiennes et, in fine, de leur permettre de mieux comprendre les sous-jacents du monde moderne. 

On peut raisonnablement prévoir qu'une minorité seulement d'entre ces élèves finiront par devenir informaticiens. Toutefois, on peut facilement concevoir que les autres, non seulement utiliseront les applications que les premiers auront développé, mais pourront de surcroît en optimiser l'usage, et concevoir de façon beaucoup plus efficace l'apport de l'informatique dans leur vie quotidienne ou à leur travail. 

Je n'ai pour ma part jamais appris convenablement à "coder" - faire du langage de programmation - et je le regrette presque quotidiennement. C'est un handicap lorsque je discute avec un chef de projet ou un programmeur et que j'essaye, avec mes mots, de lui exprimer mon souhait alors que lui-même tente de me faire comprendre les contraintes particulières de ce que je lui demande. 

Il ne faut pas se leurrer. Notre monde est en train de changer plus qu'il ne l'a probablement jamais fait. Continuer à envisager les formations comme nous le faisons, avec des changements à la marge, relève d'une attitude à minima irresponsable et d'une cécité aiguë sur les exigences du monde de demain.

Directeur du département Systèmes et Objets Interactifs à Strate Collège Designers (Ecole Supérieure de Design Industriel)
Maître de Conférences en Sciences de l'information et de la communication.
Président du pôle de compétitivité Cap Digital
Philosophe, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation (IRI) au sein du Centre Georges-Pompidou
fondateur et dirigeant de faberNovel, agence d'innovation (photo : Stéphane Lavoué)
Député européen, chargé de l'éducation dans l'équipe du candidat PS François Hollande
Chargée d'études et de recherches dans le service Veille et analyses de l'Institut français de l'éducation (École normale supérieure de Lyon).
Président du Rebellion Lab, co-auteur de L’Alchimie des multitudes
Journaliste au magazine "Canard PC", auteur de la rubrique "Développez couché"
Député (UMP) des Yvelines, auteur du rapport « Apprendre autrement à l'ère numérique ».
Vice-Présidente du Grand Lyon, en charge de l'innovation et des nouvelles technologies
Professeur de sociologie à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et chercheur au Laboratoire « Techniques, territoires et sociétés » (LATTS).
Informaticien, chercheur, Directeur scientifique adjoint de l'INRIA en charge du domaine Algorithmique, programmation, logiciels et architectures.

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.