Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Le Big Data au service de l'éducation ?

0

Le Big Data va-t-il devenir le nouvel atout de l’éducation ? C’est en tout cas ce que professe John Baker, PDG de la start-up Desire2Learn, basée à Toronto, qui a fait l’objet d’un billet sur le blog PandoDaily. L’entreprise annonce ainsi une nouvelle utilisation de la collection de données et de statistiques, déjà courante dans l’éducation.

La principale utilité de l’offre de Desire2Learn, qui consiste à aider les étudiants et les professeurs à obtenir de meilleurs résultats, se décline en deux actions.

Le logiciel a la capacité d’aider les étudiants à choisir les matières qui composeront leur cursus pour leur assurer un taux de réussite maximale. Pour le déterminer, Desire2Learn compare les résultats de l’étudiant à ceux ayant déjà pris ce cours. Baker affirme que le programme peut d’ores et déjà estimer si un élève va passer une matière avec succès ou non avec un taux de réussite de 90%.

Ensuite, le logiciel peut apporter un support aux professeurs et élèves puisqu’il est capable de surveiller et d’analyser les notes, épreuve après épreuve pour chaque étudiant. Côté professeur cela permet par exemple de déterminer l’impact d’une vidéo sur ses élèves et si elle fonctionne, d’en proposer des similaires. À l’opposé, si un étudiant échoue à un test, le logiciel peut lui proposer des lectures complémentaires afin d’éviter une accumulation de lacunes.

Si des voix s’élèvent déjà pour contester ce genre de support qui pourrait démotiver les élèves à prendre des classes difficiles et freiner l’envie de dépasser ses limites à l’université, Desire2Learn tombe néanmoins à pic dans la conjecture puisqu’Obama a annoncé vouloir repositionner les Etats-Unis en leader mondial en terme de pourcentage de diplômés.

Plusieurs établissement allant de l’école publique de New York à la Harvard School of Business utilisent déjà le logiciel et les résultats semblent satisfaisants. Le Tenessee Board of Regents, qui inclue six universités, a même annoncé avoir observé une baisse de 24% du nombre d’étudiants abandonnant l’université depuis l’acquisition de Desire2learn.

Au long terme, ce type de logiciel devrait aider les étudiants à mieux choisir leurs matières pour éviter au maximum les pertes de temps et d’argent et ainsi améliorer l’efficacité et la pertinence des universités et écoles qui sont extrêmement coûteuses aux Etats-Unis. Un pas supplémentaire vers une utilisation de l’immense masse de données collectables à des fins sociétales.

Retrouvez l’article de PandoDaily ici.

Sylvain Abel le 12/04/2013
Sylvain Abel
Sylvain Abel le 12/04/2013

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.