Société

Les clés de Joël De Rosnay pour comprendre l'environnement numérique

0
Biologiste, ancien chercheur au MIT, Joël de Rosnay intervenait sur sa spécialité - les nouvelles technologies - lors du Forum NetExplo qui s'est déroulé les 14 et 15 février dernier à l'UNESCO. Le thème de son intervention : « Mutants du numérique : du portable à l'intégrable »,  l'occasion pour le scientifique de faire un état des lieux de l'influence des évolutions technologiques sur l'Homme et de partager son analyse sur l'avenir de ces « mutants ».
 
L'homme et la femme augmentés sont désormais intégrés dans un écosystème numérique qui les change. Mais ces changements sont rapides et l'adaptation n'est pas toujours aisée : en termes de d'innovation et grâce au numérique, pour Joël de Rosnay, nous faisons désormais en un an ce que nous faisions auparavant en une vingtaine d'années.

Les nouveaux mutants

Les nouvelles générations seraient alors comparables à des « mutants hybrides bionumériques géolocalisés » fruit d'un processus de co-évolution, d'intégration et de fusion dans la société.
 
Avant d'en arriver à ce processus, l'Homme serait donc passé par différentes évolutions : l'une d'ordre biologique et en cours depuis plusieurs millions d'années. La deuxième d'ordre technologique s'est étendue pour sa part sur plusieurs siècles. Et enfin, l'évolution numérique qui est beaucoup plus rapide et ne prendrait que quelques décennies. 

Si auparavant les évolutions s'effectuaient sur des outils extérieurs à l'Homme, aujourd'hui «  c'est le corps en symbiose avec son environnement numérique » qui sert d'outil à ces évolutions précise le chercheur qui ajoute : 
« Nous créons de nouveaux sens humains. Nous sommes passés de l'objet portable au mettable et enfin aujourd'hui à l'intégrable. La détection des amis dans le voisinage par le biais d'applications en est un exemple. Les tatouages électroniques qui captent des informations sur la peau en est un autre. »

Les clés pour comprendre les changements qui affectent le monde

Pour le chercheur, cinq éléments expliquent la configuration Homme-machine que nous connaissons aujourd'hui :
 
  1. Une fusion de l'espace numérique et du temps numérique, la notion de temps telle que nous la connaissions aurait perdu son sens et nous ferions désormais face à un nouveau paradigme.
  2. Internet serait aussi une fusion du numérique et de l'énergétique. Dans quelques années, il estime en effet que l'on verra un « Enernet » (contraction d'environnement et d'Internet) plus important qu'internet et qui conduira à une nouvelle hiérarchie énergétique.
  3. De plus en plus, il observe une fusion du monde matériel avec le monde numérique. Aujourd'hui Internet se rematérialise, notamment avec la montée en puissance de l'industrie 2.0 et des objets connectés
  4. L'économie du partage joue aussi un rôle important. Nous serions ainsi passés du système D, celui de la débrouille, au système Co, soit un monde de coopération et de co-décision. Un monde du chacun pour tous.
  5. La personnalisation et la consommation des objets, leur banalisation et leur usage massif font que les nouveaux usages des internautes seraient en train de modifier l'essence d'Internet. Il prend une nouvelle forme à mesure qu'il est utilisé et détourné. 
Nous pouvons donc nous demander quel rôle les dirigeants politiques doivent jouer dans un tel environnement en mutation. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut combler le fossé entre la classe dirigeante plus âgée et les nouvelles générations afin de mettre en place des programmes publics efficaces. 
Camille Gicquel le 15/02/2013
Camille
Camille Gicquel le 15/02/2013

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.