Auteur de Journal d'un Caprice (http://www.journalduncaprice.com/), roman multimédia (éd. Leezam)

Kenza Boda Genèse d’un roman-fusion

Comment raconter une histoire aujourd’hui ? De bouche à oreille, dans le livre au creux d’une main, sur grand écran, à la télévision ou sur internet... Il n’y a pas de limites au champ de la fiction. J’ai grandi en racontant des histoires, mais il est certain que l’écran sur lequel je les écrivais m’offrait déjà plus que de simples mots. L’infinité des images accessibles sur ce même écran, les musiques soulevant l’imaginaire, comme une bande-son de notre quotidien, la fluidité de cet ensemble, la radiation que dégage cet écran omniscient, sont le terrain de naissance de la création numérique. 
 
J’ai créé ce Journal d’un Caprice comme une fiction cross-media : les chemins empruntés par la fiction sont multiples, et sensibilisent le lecteur de manière pluri-sensorielle (image, son, video, manuscrit...). Chaque lecteur-visiteur, comme j’aime l’appeler- il visite réellement un univers - pourrait aborder ce Journal comme un souvenir : flashes, expériences fantasmées, indices, voix fuyantes... 
 
J’ai eu le désir que les lecteurs puissent y apporter leur contribution, par des images, des sons qui leur appartiennent, qui feraient résonance à l’univers de Caprice, et formeront un cloud onirique.
 
L’aspect essentiel du Journal est l’omniprésence de l’écriture manuscrite, l’empreinte inscrite presque de force sur cet écran qui ne m’appartient pas, que je ne peux pas pénétrer. Ces éléments manuscrits sont une main tendue vers le lecteur, une mémoire du toucher, dimension fondamentale du numérique de demain, contrairement à ce que suggère la comparaison rebattue entre livre-papier et écran-virtuel. Aujourd’hui, honneur est fait à l’écran tactile, dont les ressources surprenantes sont révélées par des ingénieurs de l’extrême. Le toucher est l’avenir de la création numérique.
Ingénieur et spécialiste de l'intelligence artificielle et des nouvelles interfaces
Maître de conférences associé à l'Université Paris 8, enseignant le multimédia dans plusieurs écoles d'art : Le Havre, Rennes, e-Artsup
Calimaq, conservateur des bibliothèques le jour, est également un blogueur spécialisé dans les questions juridiques liées à l'activité des bibliothèques, et notamment tout ce qui touche à la propriété intellectuelle et aux droits d'auteur.
Stéphane Distinguin, fondateur et dirigeant de faberNovel, Agence d'Innovation(photo : Stéphane Lavoué)
Auteur-compositeur-interprète, ancien Directeur Général de Flammarion, fondateur en 1997 de la première maison d’édition en ligne au monde, 00h00.com
PDG de Starzik, plate-forme française de téléchargement légal
Auteur d'un carnet de voyage poétique, Inde mon intouchable.
Conseil en édition numérique auprès des éditeurs de livres, des libraires et des diffuseurs, CEO IDBOOX
Cofondateur et directeur délégué général, Groupe Reflect, agence de marketing interactif et relationnel.
CEO de Leezam, librairie numérique qui propose des livres à lire sur tous les smartphones
Directeur de la recherche - Strate College Designers

1 Comments


Anaya

C'est comme un autre type de page que l'on tourne, parce qu'elle ouvre vers un son, un mouvement, une image. Étrange et jubilatoire impression devant ce qui surgit alors : toucher, voir, entendre, à travers une rencontre inattendue entre les images de l'auteur et les miennes.

le 18 January 2011

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.