Un robot Gundam développé par une société japonaise en vente pour 2,5 millions d’euros

Alex Vandecker
Alex Vandecker Tags:
3 Min de lecture
Écoutez cet article
Notez cet article !

L’univers des robots et de la haute technologie nous réserve toujours des surprises. Et cette fois-ci, c’est un rêve devenu réalité pour tous les fans de la série animée Gundam. Imaginez un instant piloter un robot Gundam grandeur nature. Eh bien, ce rêve est désormais à portée de main, à condition d’avoir un joli pactole à dépenser.

De l’animation à la réalité

Les Gundams, avec leur design élégant et impressionnant, sont le symbole ultime de la puissance et de la technologie. Inspiré par ces géants de l’animation, un expert en technologie a décidé de concrétiser ce rêve. Tsubame Industries, une startup basée à Tokyo, propose à la vente un robot de 4,5 mètres de haut, pesant 3,5 tonnes, ressemblant étrangement au célèbre “Mobile Suit Gundam”. Et tout cela pour la modique somme de 2,5 millions d’euros.

Japan startup develops 'Gundam'-like robot

ARCHAX : Le Gundam du futur

Ce robot, baptisé ARCHAX en hommage au dinosaure à l’allure d’oiseau Archaeopteryx, est équipé de moniteurs dans le cockpit qui affichent des vues de caméras fixées à l’extérieur. Ainsi, le pilote peut contrôler les bras et les mains du robot à l’aide de joysticks. Mais ce n’est pas tout. ARCHAX dispose de deux modes : un mode “robot” vertical et un mode “véhicule” lui permettant de se déplacer à une vitesse allant jusqu’à 10 km/h. Ce mastodonte sera présenté au grand public lors du Japan Mobility Show ce mois-ci.

Sur le même sujet :  Après le robot mixeur, le robot tondeuse, découvrez... le robot coiffeur

Une vision, une ambition

Ryo Yoshida, le jeune PDG de 25 ans de Tsubame Industries, est l’esprit visionnaire derrière ce projet. Passionné par l’animation, les jeux, les robots et l’automobile, il souhaitait créer un produit qui rassemble tous ces éléments. “Je voulais créer quelque chose qui dit : ‘Ceci est le Japon'”, confie-t-il. Avec une ambition débordante, Yoshida envisage de construire et de vendre cinq de ces machines pour les amateurs fortunés de robots. Mais il voit plus loin. Il espère que ce robot pourra un jour être utilisé pour des missions de secours en cas de catastrophe ou même dans l’industrie spatiale.

Un héritage à perpétuer

L’intérêt de Yoshida pour la fabrication ne date pas d’hier. Il a appris à souder dans la ferronnerie de son grand-père avant de fonder une entreprise spécialisée dans la production de mains prothétiques myoélectriques. Pour lui, il est essentiel de préserver l’avantage concurrentiel du Japon en matière de fabrication. “J’espère apprendre des générations précédentes et perpétuer la tradition”, déclare-t-il.

En fin de compte, ce robot Gundam est bien plus qu’un simple jouet pour adultes fortunés. C’est le reflet d’une passion, d’une ambition et d’un héritage. C’est une ode à l’innovation et à la technologie, et un rappel que lorsque l’ingéniosité rencontre la passion, tout devient possible.

RSLNmag, site d'amateurs passionnés, a besoin de VOUS ! Ajoutez nous à vos favoris sur Google News (icône ☆) pour nous faire connaître, merci d'avance !


--> Google News

Partagez cet article