Le développeur de Kerbal Space Program 2 annonce que l’équipe d’Intercept sera licenciée en juin.

Alex Vandecker
Alex Vandecker
2 Min de lecture
Notez cet article !

L’équipe d’Intercept Games sera apparemment licenciée le mois prochain. C’est ce qu’indique une nouvelle mise à jour LinkedIn de Quinn Duffy, qui est directeur senior du design chez le studio Kerbal Space Program 2.

“Le personnel d’Intercept Games sera mis à la porte à partir du 28 juin, donc un excellent groupe sera à la recherche de nouveaux rôles. Tout comme moi”, a-t-il déclaré.

L’avenir d’Intercept Games est incertain depuis un certain temps au milieu d’une restructuration en cours chez le propriétaire Take-Two Interactive.

Le mois dernier, Take-Two a annoncé son intention de licencier 5 % de ses effectifs, soit environ 600 personnes, dans le cadre de mesures d’économies qui entraîneraient également l’annulation de projets de jeux non divulgués.

Cela a été suivi par un rapport de Bloomberg indiquant avoir eu connaissance de documents révélant que deux des victimes de cette restructuration étaient Intercept Games basé à Seattle et Roll7, le développeur basé à Londres derrière OlliOlli et Rollerdrome.

Intercept et Roll7 sont des studios de développement internes du label d’édition de Take-Two, Private Division.

GamesIndustry.biz a également rapporté début mai que la “vaste majorité” des équipes de Private Division à Seattle, New York, Las Vegas et Munich avaient été licenciées.

Mais mi-mai, le PDG de Take-Two, Strauss Zelnick, a déclaré à IGN que ni aucun des studios n’avait été fermé.

“Nous n’avons pas fermé ces studios, pour être clair”, a-t-il affirmé. “Et nous examinons toujours notre calendrier de sortie dans tous nos studios pour nous assurer qu’il est cohérent.

“Donc nous agissons avec prudence car nous sommes au milieu d’un programme de réduction des coûts que nous avons déjà conclu et que nous déployons maintenant entièrement. Nous avons annoncé que nous économisions 165 millions de dollars dans les coûts existants et futurs, mais nous n’avons rien fermé.”

Il est important de noter que cet article provient de GamesIndustry.biz

RSLNmag, site d'amateurs passionnés, a besoin de VOUS ! Ajoutez nous à vos favoris sur Google News (icône ☆) pour nous faire connaître, merci d'avance !


--> Google News

Partagez cet article