Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Conversion au numérique : un rapport parlementaire prône d'aller plus loin, plus vite

1

Eveiller dès l'école primaire au code informatique, accroitre l'offre de formation des "métiers du futur", intégrer des fondateurs de start-up dans les conseils d'administration des entreprises du CAC 40... Voici les principales recommandations formulées dans un rapport parlementaire sur le développement de l'économie numérique, présenté ce mercredi par les députées Corinne Erhel (SRC) et Laure de La Raudière (UMP).

Des lacunes françaises... et des atouts à développer

Missionnées en mars 2013 par la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, les deux parlementaires tentent de mobiliser les élus et la population pour accélérer la conversion numérique française :

"Il est temps que les élus, les dirigeants d'entreprises et l'ensemble des citoyens entrent dans le XXIème siècle."

Car si elles ne sont pas (totalement) alarmistes sur la situation, elles constatent néanmoins des lacunes par rapport à certains pays qu'elles ont pu visiter, comme l'Australie, Israël ou les Etats-Unis : la difficulté des entreprises à s'exporter à l'international, une certaine faiblesse des investissements en capital-risque et, de manière plus générale, un manque de culture numérique. Des facteurs qui freineraient l'Hexagone dans une utilisation optimale de son potentiel numérique.

Pour autant, la France dispose également de certains atouts qu'il s'agit désormais de développer autant que possible, que ce soit par le biais d'une législation plus adaptée, en particulier au niveau du financement, ou encore d'une offre de formation plus conséquente.

Former au code informatique dès le plus jeune âge

"Si on veut passer du statut d'usager de l'Internet à celui d'acteur du numérique, il faut des gens formés", avance Laure de la Raudière. Un constat partagé par la secrétaire d’État au Numérique, Axelle Lemaire dans un communiqué :

"L'éducation au numérique constitue tout à la fois un puissant levier d'insertion sociale, un vecteur d'émancipation et de confiance citoyenne, et un enjeu de compétitivité pour nos entreprises"

Le rapport préconise donc "d'éveiller les élèves au code, et ce dès l'école primaire". Un enseignement obligatoire de l'informatique au collège est aussi avancé, "quitte à sacrifier une autre matière", accompagné par la création d'un CAPES spécialisé pour mieux former les enseignants. Côté universitaire, la mise en place de nouveaux cursus est proposé pour préparer aux "métiers du futur" comme les scientifiques de données.

Des fondateurs de start-up dans les boards du CAC 40

Outre la question de la formation, Corinne Erhel et Laure de La Raudière prônent la présence de fondateurs de start-up dans les conseils d'administration d'entreprises du CAC 40. Objectif : mieux gérer la transformation numérique.

Le rapport note enfin un manque de financements des entreprises, notamment lors de leur phase de développement. Face à cela, les députés recommandent à l’État d'investir dans des fonds d'investissement pour dynamiser le capital-risque. Elles plaident également pour la création de fonds paneuropéens dédiés. Des dispositifs d'incitation fiscale en faveur de la recherche et du développement (R&D) sont également avancés.

Prochaine étape : rencontrer les différents ministères concernés pour peut être, à terme, transformer législativement certaines de ces propositions.

 

Pour aller plus loin, lire le compte-rendu des Echos, ou le rapport complet.

1 Comments


Chrisagon

Je trouve qu'en France, on se paye souvent de mots. Yaka, Fokon,
Pendant ce temps, heureusement que d'autres avancent avec peu de moyens pour éduquer aux sciences et au numérique (voir jecode.org par exemple).
Je m’interroge toujours sur l'absence de soutien (et de succès) d'une initiative comme la FIRST LEGO League en France (http://www.firstlegoleague.org/). Je vous laisse visiter ce site pour vous rendre effectivement compte du retard de la France par rapport aux autres.

le 19 May 2014

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.