Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Au Royaume-Uni, le numérique représente 50% des ventes de musique

0

Quelques jours après la France, la Grande-Bretagne célébrait le 19 février dernier ses propres victoires de la musique, les Brit Awards. L'occasion pour le pays de fêter l'avance de son industrie musicale dans le numérique, comme le note la BBC.


La percée du numérique

La British Phonographic Industry (BPI) - association interprofessionnelle de l'industrie britannique du disque, qui intègre grandes et petites entités de la filière - annonçait au même moment que les recettes provenant du numérique représentent dorénavant 50% des bénéfices de l'industrie du disque. L'article de la BBC révèle aussi le rôle décisif des plateformes de streaming, comme Deezer, dans cette progression exponentielle.

De quoi redonner le sourire aux inquiets qui voient dans la numérisation des moyens de diffusion de la musique la mort d'un système ? Ce qui est sûr, c'est que ce sont ceux qui vendaient le plus d'albums hier qui en vendent le plus aujourd'hui. La révolution numérique n'a rien enlevé au succès des plus grandes stars… David Bowie inclus.

Le vinyle fait de la résistance 

Le disque physique n'a cependant pas dit son dernier mot puisqu'on observe un retour en force du vinyle, dont les ventes ont augmenté de 49% cette année outre-Manche. Le format n'avait pas connu un tel pic depuis 1995.

Comment expliquer une telle cohabitation des usages et comprendre que les fans puissent à la fois télécharger un album en ligne et l'acheter en vinyle ? Faut-il y voir une complémentarité entre sens pratique d'un côté et un certain fétichisme de l'autre ? Ou bien percevoir, dans le retour à l'objet, au bel objet, une compensation à la dématérialisation des supports d'écoute ?

Quoi qu'il en soit l'évolution des technologies d'enregistrement et de diffusion de la musique montre qu'une culture n'en chasse pas une autre, mais que numérique et arts traditionnels cohabitent et s'entremêlent intimement.

Lucile Gouge le 21/02/2014
Lucile Gouge
Lucile Gouge le 21/02/2014

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.