Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Entreprise

Quand le cloud déclenche la course au plus beau bureau du monde

0

Si vous pouviez travailler de n'importe où, quel lieu choisiriez-vous pour trouver l'inspiration ? C'est la question posée aux professionnels qui ont pu choisir, le 7 novembre dernier, un lieu d'exception parmi quatre aux choix dans Paris. Amazing Office, c'est le nom de l'opération, les a emmené sur la scène de l'Olympia, au sommet de la Tour de l'Observatoire de la Sorbonne ou encore dans un atelier d'artiste. De quoi inciter les travailleurs mobiles de la Capitale ou d'ailleurs à se libérer un peu du métro-boulot-dodo ? 
 


"A présent que toutes nos données professionnelles sont stockées dans le cloud, on n'est plus dépendant d'un seul écran pour travailler",
s'enthousiasme Giampaolo Battaglia, chef de produit Microsoft Office, au sommet de la Tour de l'Observatoire de la Sorbonne transformée en salle de réunion d'un jour. 

Et pour cause : un salarié du secteur tertiaire peut maintenant commencer un mail sur son PC au bureau, le finir et l'envoyer depuis son smartphone en rentrant dans le bus puis vérifier, sur son ordinateur personnel et dans le confort de son salon, que son correspondant l'a bien reçu.

"Connexion et partage de documents sont les deux leviers", confirme Mathieu Boulay, directeur de Sofrenchy.com, un site internet sur le tourisme. Le jeune professionnel a un bureau fixe mais travaille surtout en mobilité. Il a d’ailleurs choisi un ordinateur adapté aux déplacements pour l’emporter partout. Pour lui, le seul frein au travail en toute mobilité est le manque de connexion. Car de ce côté-là, c'est un peu la débrouille : "Mon portable me sert souvent de routeur mais ça reste une solution palliative". 


Mon lieu de travail, ce choix de vie

A l'heure où le « blurring », ou mélange progressif des activités professionnelles et personnelles de certains professionnels permet d’organiser ses loisirs sur son lieu de travail et vice-versa, à la satisfaction de 79% des travailleurs mobiles, la massification des équipements utilisables à distance brouille la notion de « lieu » du travail et de la vie privée, et engage à parler plutôt de « moment » pour chacune des deux vies.

Le bon côté de la chose, c'est qu'avec l'autorisation de leur entreprise certains travailleurs peuvent désormais envisager de travailler chaque jour dans un lieu différent, en fonction de l'inspiration et de l'envie du moment. Et faire ainsi de leur lieu de travail un choix lifestyle ?

Reste quand même à convaincre les managers. Car si les bienfaits du travail mobile ne sont plus à prouver - ils ont de quoi séduire autant l'entreprise que le salarié avec à la clé, une amélioration de la qualité de vie et de la productivité, les vieilles pratiques ont la vie dure : à Amazing Office comme ailleurs (dans les télécentres parisiens par exemple), on compte beaucoup plus de freelances et d'indépendants que de salariés émancipés... Une affaire à suivre ?

RSLN le 08/11/2013
rsln
RSLN le 08/11/2013
Photographie :

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.