Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Et si un logiciel pouvait prédire le futur ?

0

En analysant les évènements présents et passés, un logiciel pourrait peut-être bientôt prédire l'avenir. C'est le projet sur lequel travail Microsoft en collaboration avec l'Institut israélien de Technologie Technion nous rapporte Numérama.

Anticiper les catastrophes avant qu'elles n'arrivent. Le logiciel, qui se fonde sur l'analyse des évènements présents et passés, a pour ambition de prédire les désastres futurs.

Et le système mobilise pas moins de 90 sources dont 22 années d'archives du New York Times entre 1986 et 2007. Les informations en ligne sont aussi nombreuses : on y retrouve DBpedia, qui structure des données issues des informations de Wikipédia, WolrdNet, la base de données d'analyse lexicale de l'université de Princeton, et OpenCyc, une autre base de données aux connaissances variées. 

Des essais concluants

Plusieurs tests ont déjà été menés et le logiciel aurait permis de prévenir le risque d'une épidémie de choléra en Angola en 2006 de manière rétroactive. Il aurait établi une corrélation entre la sécheresse dans le pays et l'apparition de l'épidémie. Le MIT précise dans un article :

« Dans des tests impliquant des prévisions de maladies, violences et un nombre significatifs de morts, les avertissements du système étaient corrects entre 70 et 90 % du temps »

Si ce type de système est depuis longtemps en cours d'expérimentation, ce logiciel-ci est capable de recouper les données de deux villes aux conditions similaires aussi bien géographiquement qu'économiquement, permettant ainsi d'affiner les prédictions.

Le logiciel pourrait par la suite être mis à la disposition d'associations humanitaires afin qu'elles puissent agir avant que certaines catastrophes n'aient lieu. 

Une nouvelle forme de voyance, plus scientifique que Madame Irma.

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.