L'e-learning est-il l'avenir de l'éducation ? débat

L'école ex situ !

contributeur Nils Aziosmanoff Président du Cube, centre de création numérique, président de NAVIDIS SA le 17/01/2013

Parce qu’avec le numérique l’école s’affranchit des barrières du temps et de l’espace, elle entame une révolution sans précédent. Portée par de nombreuses innovations technologiques et d’usages, la formation en ligne devient son prolongement naturel et irréversible.

Le cours magistral, qui mobilise toute la classe dans une unité de temps et de lieu, pourra être suivi de manière asynchrone et individualisée. Le temps épargné permettra ainsi au professeur de travailler en présentiel de manière plus individualisée avec de petites équipes. La généralisation des traducteurs automatiques de langues gommera les frontières et donnera un accès continu à l’ensemble de la « Babel planétaire ».

Elle verra croître l’importance de l’expertise distribuée autour de réseaux d’échange en peer to peer et de communautés de makers partageant leurs savoir-faire. L’exploitation de la big data viendra alimenter les simulations en tout genre, permettant de représenter et d’expérimenter une infinité de phénomènes. Les sciences cognitives et les technologies autonomes permettront le développement d’un apprentissage mieux adapté au rythme et à la personnalité de chacun. Les interfaces sans contact et les dispositifs numériques favoriseront les processus d’apprentissage grâce au jeu stimulant de l’interaction.

Chaque élève deviendra ainsi le centre d’une attention particulière qui favorisera son épanouissement, dans la continuité des démarches créatives et fertiles de « pédagogie ouverte » de Maria Montessori, Célestin Freinet ou Rudolf Steiner.

L’université vivra une compétition mondiale accrue, multipliant les alliances stratégiques telles que les Labex en réseau, pour survivre face à une offre privée plus apte à tirer parti de l’expertise des foules et de l’innovation technologique. Elle devra également compter avec la « starisation » des professeurs les plus demandés sur un marché devenu une niche de masse.

Mais dans un monde saturé par l’information et la vitesse de l’innovation technologique, l’enseignant devra plus que jamais transmettre la capacité à acquérir la distance critique nécessaire à la compréhension du savoir. Dans la continuité du mouvement des Lumières, il restera le maillon fort dans la chaîne de l’apprentissage, une présence indispensable pour fertiliser les esprits, accompagner l’éveil social et libérer la créativité qui est en chacun de nous.

On en parle sur Twitter


Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


biuquote
  • Comment
  • Preview
Loading