Jean Frayssinhes est professeur de Marketing et Commerce International, docteur en Sciences de l’Education et chercheur en Andragogie et Mathétique à l’UMR EFTS Université de Toulouse le Mirail

Jean Frayssinhes L'e-learning oui ... mais pas encore pour tout le monde

En 2010, les organismes dont c’est l’activité principale ont dispensé 757 Millions d’heures de formation auprès de 12,3 millions de stagiaires adultes.

L'e-learning n’en représente qu’un très faible volume car selon la FFFOD, 95% des formations en France sont effectuées en salle du fait d’une posture encore très conservatrice dans son rapport à la formation présentielle.

Le potentiel quantitatif de développement du e-learning est donc très important. Mais est-ce suffisant pour qu’il représente l’avenir de la formation permanente ?

Outre les problèmes liés à certains Organismes Paritaires Collecteurs agréés (OPCA), qui ont pu parfois limiter ou refuser la prise en charge d’une formation en e-learning, et donc en ont limité le développement, la question est de savoir si un transfert peut s’effectuer du présentiel vers le e-learning, où la « masse » des salariés pourrait suivre une formation en e-learning ?  

Selon nos travaux sur les styles et l’auto-apprentissage [1], rien n’est moins sûr ! D’une part, l'e-learning est un terme générique qui ne dit rien de la pédagogie, des contenus et des modalités d’apprentissage utilisés, ensuite, nous savons que les taux d’échec et d’abandons sont plus élevés en e-learning qu’en présentiel.

Pourquoi ? Parce qu’apprendre en e-learning est différent d’apprendre dans une salle en présentiel, et que chaque individu ne dispose pas des compétences ou habilités intrinsèques à sa réussite. Il faudra donc encore du temps pour théoriser des contenus et des pratiques qui correspondent au plus grand nombre d’apprenants.


[1] Jean Frayssinhes. 2012. L’apprenant adulte à l’ère du numérique. Paris : L’harmattan

Directeur adjoint du Strate Collège Designers (Ecole Supérieure de Design Industriel)
Philosophe, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation (IRI) au sein du Centre Georges-Pompidou
Enseignant, chercheur, entrepreneur, responsable de la rubrique politique2.0 à Fondapol.
Ingénieure de Recherche Elearning dans l'Enseignement Supérieur, engagée aux côtés du MIT pour l'Open Education, experte auprès des Ministères. Elle est aussi Speaker et Coach.
Ancien député (UMP) des Yvelines, auteur du rapport « Apprendre autrement à l'ère numérique »
Formateur-chercheur au CEPEC (Centre d'études pédagogiques sur l'expérimentation et le conseil) de Lyon, membre du laboratoire de recherche IRMA (Erté) de l'université de Poitiers et Président du Café Pédagogique.
Gilles Dowek est chercheur à Inria, co-auteur du programme de la spécialité Informatique et Sciences du Numérique en Terminale S, membre du conseil scientifique de La main à la pâte et du conseil scientifique de la Société informatique de France.
Rédacteur en chef d'InternetActu.net, le média de la Fondation internet nouvelle génération
Fondateur de l'association Zup de Co, Francois-Afif Benthanane est le père de la Web@cadémie, un programme formant en deux ans des jeunes à devenir développeurs web.
Michel Dupuis est Professeur des Universités à l'Université de Lille Nord, Docteur d'Etat en droit privé, il est également Co-directeur de l’ERADP et Administrateur de l’Université numérique juridique francophone (UNJF)
Michel Diaz est Directeur associé de Féfaur , premier cabinet d'études et de conseil e-learning indépendant sur le marché français et l'un des leaders européens, au sein duquel il conseille et accompagne les grandes entreprises et organisations dans leur stratégie et gouvernance e-learning et formation mixte. Conférencier recherché, il intervient et publie régulièrement en France et à l'étranger.
Bernard BLANDIN est actuellement Directeur de recherches au sein du groupe CESI, où il dirige le Laboratoire d'ingénierie des environnements d'apprentissage (LIEA). Il est chercheur au Centre de recherche education formation (CREF - EA 1589) et consultant dans le domaine des technologies éducatives et des environnements d’apprentissage depuis plus de vingt ans.
Sénateur de l'Oise, il est aussi Président de l’association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel (Avicca) et oeuvre en faveur d'un arbitrage entre opérateurs et collectivités pour le financer la couverture de la France en très haut débit.
Président du Cube, centre de création numérique, président de NAVIDIS SA

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.