Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Demain, tous journalistes grâce aux cours en ligne ?

1

On vous avait déjà parlé du développement de plus en plus important des cours en ligne. A l’heure où des cours de journalisme en ligne se développent au Texas, une question interpelle le Nieman Lab : peut-on tous devenir journaliste ?   

> Des cours de journalisme en ligne, pour quoi faire ?

En développant des cours en ligne de journalisme, l’université du Texas Knight Center for Journalism in the Americas souhaite proposer à un coût très faible une formation technique pour apprendre certaines bases du métier de journaliste, à l’heure du numérique.

L’enseignement se fait à travers des vidéos, des forums de discussions et des explications sur les données publiques. Comme tout enseignement en ligne, il est nécessaire de préparer des cours particulièrement accessibles, même pour des gens très éloignés du monde des médias.

> Une demande importante, un succès au rendez-vous

Ces cours permettent ainsi à de futurs journalistes d’acquérir à moindre coût des compétences techniques et informatiques indispensables. Mais cela semble aussi intéresser des étudiants d’horizons variés, qui souhaitent développer des compétences exploitables dans tous les métiers du web.

Pour l’instant, le succès semble au rendez-vous :

« Plus de 2000 personnes se sont inscrites au premier cours en ligne, rassemblant des étudiants originaires de plus de 130 pays différents. Près de 5 000 étudiants se sont inscrits au deuxième cours », explique Rosental Alves, directeur du Knight Center.

> Un moyen de renouveler le journalisme ?

Eric Newton, conseiller du président de la Knight Foundation, explique pourquoi les cours en ligne représentent selon lui une solution d'avenir :

« Les journalistes à l’ère numérique ont des nouveaux besoins en termes d’exploitation de données. Les cours en ligne donnent la puissance nécessaire pour faire face aux mutations de l'industrie médiatique »

Avec le développement de ce type d’initiative, le journalisme du futur apparait donc comme un journalisme de données, ouvert à tous. Chacun peut apprendre (presque) gratuitement à exploiter cette abondance des données.  Il reste cependant un enjeu de taille pour les cours en ligne : l’engagement continu des étudiants, puisque seulement 7% des inscrits accèdent au certificat final de la formation. Un élément essentiel à considérer pour assurer le développement de ce modèle d’enseignement. 

Laurianne Roger-Vasselin le 15/01/2013

1 Comments


jackdub

Bonjour,
La conclusion de voter article m'interpelle à deux titres.
1 - S'il y a 7% des 5000 inscrits qui accèdent au certificat final, cela représente quand même 350 personnes : est-ce négligeable par rapport au nombre d'étudiants qui suivent cette formation sur le campus ?
2 - Le coût d'entrée est 'très faible'. Si on part du principe qu'il est de 10 $, cela représente pour 5 000 inscrits quand même la bagatelle de 50 000 $.
Ces deux remarques sont deux facettes du même aspect : l'essentiel est d'arriver à mobiliser un grand nombre de personnes assez motivées pour s'inscrire. Sous des aspects démocratiques (accès bon marché pour tous), seuls les plus motivés intéressent l'institut de formation. Le modèle global se base sur l'accès pour tous et non pas la réussite pour tous. Il suffit d'en avoir conscience lorsque l'on s'inscrit ...

le 16 January 2013

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.