Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Les outils numériques : quel impact sur les salariés ?

0

Les outils numériques au travail sont majoritairement appréciés par les salariés. C'est ce que révèle un sondage effectué par TNS Sofres pour Sopra Group, relayé par Marie-Sophie Ramspacher dans Les Echos.

Comment les salariés vivent-ils le numérique au travail ? Bien, d'après une récente étude réalisée par TNS Sofres, qui montre que les salariés plébiscitent largement l'usage du numérique au travail.

69% des personnes interrogées estiment que le développement des outils numériques - ordinateurs portables, smartphones, tablettes... - a un impact positif sur le fonctionnement de leur entreprise. Même s'il reste quelques ajustements à faire, comme le précise Edouard Lecerf, directeur général de TNS Sofres :

« 31% des sondés estiment qu'il faudrait changer la façon de travailler afin de tirer un meilleur parti des outils. »

> Le numérique, voie d'émancipation

Pour les sondés, le numérique offre la possibilité de communiquer plus facilement et plus rapidement avec son entourage professionnel, mais est aussi un outil favorisant l'indépendance :

« 69% des salariés estiment que l'utilisation de ces outils a de bonnes répercussions sur l'efficacité au travail et qu'ils ne sauraient s'en passer ! 56% jugent même que le numérique a un effet positif sur leur bien-être au travail » détaille Marie-Sophie Ramspacher.

La raison ? Une nouvelle perception des outils numériques, explique Pierre Lapeyrière, associé dans un cabinet de conseil en management :

« Depuis peu, les salariés n'appréhendent plus le numérique comme un biais de flicage, mais comme une voie d'émancipation et de savoir. Ils savent désormais l'exploiter pour accéder à une information plus large et partager des documents, des ressources. »

> Un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle encore à trouver

37% des sondés estiment positif l'impact du numérique sur l'équilibre entre vies privées et vie professionnelle. Des résultats qui ne surprennent pas Christian Lévi, directeur général du pôle consulting de Sopra Group :

« Les deux sphères professionnelle et privée sont désormais imbriquées, à tel point que les outils de l'entreprise servent à des fins personnelles. Les jeunes générations ont montré la voie en utilisant leurs réseaux privés au bureau et leur carnet d'adresses pro à des vocations privées.»

Des chiffres qui tendent à se nuancer s'agissant des cadres les plus équipés : 35% d'entre eux jugent négativement l'impact du numérique en la matière. Et 80% de ceux qui utilisent des outils et des applications numériques de l'entreprise hors du travail estiment cette possibilité de rester connectés envahissante.

> Le numérique différemment maîtrisé selon les secteurs

L'étude constate également que le numérique est potentiellement créateur d'inégalités. Les degrés d'équipement varient en fonction des secteurs d'activité. Ainsi sur les sites industriels, peu de salariés ont un ordinateur portable ou un smartphone professionnels, d'où la faible propension au télétravail. 

Plus globalement, les salariés ne sont pas pleinement confortables avec le numérique : 30% seulement se disent « à l'aise » avec ces équipements. Ils déplorent ainsi un manque de formation dans le domaine, avec près de 79% des sondés regrettant le défaut d'accompagnement des entreprises en la matière. 

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.