Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Médias

Remixez votre musée !

1

Du 19 au 26 octobre 2012, RSLN vous fait découvrir Museomix, premier événement français créateur d'innovation dans les musées, qui revient pour sa seconde édition. Ca se passe au musée gallo-romain de Fourvière à Lyon... et aussi sur la Toile.

Nous sommes en 43 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains, qui aménagent le territoire en construisant des villes et des voies à travers le pays. Sur une colline surplombant la rivière Saône, à l'endroit où elle rejoint le Rhône, ils bâtissent Lugdunum, l'actuel Lyon, qui deviendra vite la Capitale des Gaules.

Les pentes de la colline de Fourvière, à Lyon, gardent encore la trace de cette occupation : on peut y visiter un grand théâtre et un odéon romains, et sur place, le Musée Gallo-Romain de Fourvière accueille toute l'année les touristes et les curieux. Ce week-end, troisième d'octobre, il s'animera pourtant d'une effervescence nouvelle : des agités du numérique ont prévu de le « remixer ».

« Remixer mon musée » ? Qu'est-ce que ça veut dire?

Au moment où nos vies s'organisent autour de flux numériques et de partages, le musée doit-il fonctionner en vase clos ? Certainement pas. L'intuition à l'origine du projet, c'est que le visiteur de 2012 n'a plus du tout envie d'être un observateur passif : il ne demande devenir acteur de son parcours, s'enrichir d'expériences multiples et échanger avec son réseau ou avec l'institution. 

Inventer de nouvelles manières de vivre le musée : voici donc la mission que se sont donnés Nod-A, Erasme, Julien DorraSamuel Bausson et Buzzeum, avec le projet MuseoMix, comme ils l'ont fait l'année dernière au Musée des Arts Décoratifs à Paris. Un événement qui réunit les professionnels des musées, les acteurs de l’innovation et du numérique ainsi que les amateurs d’art :

« Dans son essence, Museomix se présente comme un des moyens de conduire une réflexion, in situ et sous la forme d’un brainstorming », explique Guillaume Ansanay-Alex, alias CarpeWebem.

Si la réflexion est bienvenue, c'est que les questions ne manquent pas : comment l’institution peut prendre en compte ces nouveaux médias pour proposer de nouveaux modes de relations plus inclusives avec les visiteurs ? Comment le visiteur peut-il s’investir dans le lieu sans contrarier le travail du conservateur ?

> Comment ça marche ?

Les participants auront trois jours pour apporter des réponses à ces questions. L'enjeu est d'imaginer des expériences de visites participatives et interactives inédites, en mettant à profit toutes les opportunités offertes par les nouvelles technologies. Pendant ce temps, le musée lyonnais deviendra un véritable « laboratoire de l'innovation muséale », d'où s'échapperont des méthodologies et des actions innovantes et collaboratives.
 
Concrètement, les participants seront encadrés par l'équipe MuséoMix, et par des coaches. Par exemple, des « muséopropulseurs » conseilleront les équipes sur leurs projets pour faire le lien avec des expériences existantes, les questionner et formaliser leurs idées. A la fin, des évaluateurs seront chargés de commenter les innovations produites et la démarche collaborative, afin de proposer un véritable retour d’expérience.
 
Vous n'êtes pas lyonnais ? Qu'à cela ne tienne ! MuséoMix se conçoit désormais comme un évènement autant « en ligne » que hors-ligne. Vous pouvez donc les suivre sur Twitter et sur Facebook. Mais surtout, cette année, vous pourrez aussi « Muséo'mixer » à distance... et voici comment.

> Des découvertes à suivre sur RSLN 

Partenaire de l'évènement du week-end, RSLN vous emmènera prochainement sur les traces de ces innovateurs. Si vous êtes à Lyon, ou si l'envie vous prend d'y faire un saut, vous pourrez également voir l'exposition « augmentée » de MuséoMix, jusqu'au 26 octobre.

RSLN le 18/10/2012
rsln
RSLN le 18/10/2012
Photographie :

1 Comments


Gisèle

Le nom Museomix pour évoquer le vercingétorix... Marrant comme idée.

le 19 October 2012

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.