Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

Bientôt une « Tech City » au coeur de Paris?

1

Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'économie numérique, a dévoilé cette semaine un plan qui prévoit de consacrer un quartier de Paris ou de sa proche banlieue aux start-ups.

Le projet s'intitule « Paris Capitale Numérique ». À l'image de la Tech City à Londres, il revient à concentrer dans un même quartier les bureaux d'un maximum d'entreprises innovantes, mais aussi des incubateurs, des établissements de recherche et d'enseignement, voire des cabinets de conseil, d'avocats ou de capitaux-risqueurs. Objectif : multiplier les échanges et constituer une véritable vitrine de l'innovation à la française.

Si Paris compte déjà davantage de start-ups que ses voisines, Londres et Berlin, un tel quartier permettrait de renforcer encore son attractivité. À un détail près, que souligne jeudi le journal Les Échos : les initiatives comparables menées à l'étranger s'appuient chaque fois sur une politique fiscale incitative. Un point qui n'est pas d'actualité pour le moment.

Reste à savoir si ce projet sera complémentaire ou concurrent de celui de « Silicon Valley à la française » actuellement en cours de développement sur le plateau de Saclay. Prochaine étape : un séminaire intergouvernemental dédié au numérique, début 2013, à l'occasion duquel le premier ministre annoncera ses arbitrages.

Matthieu Lamarre le 11/10/2012
Matthieu
Matthieu Lamarre le 11/10/2012
Photographie : Moyan Brenn

1 Comments


Eric LEGALE

Mieux vaudrait accompagner les projets en cours de développement à Paris (le quartier numérique de la Silicon Sentier s'est développé comme un grand, grâce aux entrepreneurs), à Issy-les-Moulineaux (qui concentre déjà de nombreux acteurs du numérique) ou sur le plateau de Saclay (censé être le pôle français de l'innovation) plutôt que de décreter la création d'un nouveau lieu

le 17 October 2012

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.