Vu sur le web

Jeux vidéo dans les médiathèques: quand Mario Kart flirte avec Baudelaire

1

Au même titre qu’une œuvre de Camus ou de Zola, il  n’est désormais pas rare de voir un boitier de Mario Kart camper les étagères d’une médiathèque. Qu’ils soient en prêts ou en consultation sur place, les jeux vidéo insufflent un nouveau souffle dans l’offre faite aux usagers. 

En France, près d’une trentaine de médiathèques proposent désormais des jeux vidéo. Remplaçant progressivement le CD-Rom, ils s’inscrivent dans une logique de renouvellement de l’offre. Entre ouverture vers un loisir populaire et manœuvre afin d’attirer un autre type de population, cette stratégie ne fait pas encore l’unanimité dans le secteur. 

> Un succès au rendez-vous

Les médiathèques ayant tenté l’expérience enregistrent généralement de très bons résultats, à l’image de celle de Chartres, pionnière dans ce type de prêt en France :

«C'est bien simple, nos rayonnages sont souvent vides!», s'enthousiasme Bernadette Huwart, responsable du réseau Jeunesse de la ville, dans les colonnes du Figaro.

> Une sélection stricte des jeux

Elles restent toutefois prudentes quant à leur offre. Si elles n’hésitent pas à proposer des jeux pour adultes, les jeux de guerre sont régulièrement exclus de la sélection. 

Loin de déplaire aux parents, l’équipe Chartraine explique avoir reçu leur soutien, comme le raconte Bernadette Huwart :

«Le fait que le jeu vidéo soit proposé en médiathèque, sous le contrôle des bibliothécaires, qui surveillent que l'âge du joueur correspond au titre emprunté, inspire de la confiance aux parents».

> Une opposition qui persiste

Mais le prêt de jeux vidéo dans les médiathèques ne fait pas encore l’unanimité. Les bibliothécaires souhaitant tenter l’expérience se confrontent souvent à leur hiérarchie, pour qui le jeu vidéo n’a pas encore acquis ses lettres de noblesse

«Il y a un problème de légitimité. Notre direction est issue d'une génération qui n'a pas grandi avec le jeu vidéo. En fait, il manque le tampon ‘pédagogique' pour les convaincre, comme cela a été le cas il y a une quinzaine d'années avec le CD-rom», explique au Figaro un bibliothécaire souhaitant rester anonyme. 

L’année prochaine, une médiathèque entièrement consacrée aux jeux vidéo verra le jour dans le XVIIIe arrondissement, l’occasion de convaincre les plus réfractaires.

Camille Gicquel le 11/10/2012
Camille
Camille Gicquel le 11/10/2012

1 Comments


Géraud

Bonjour.
Je travail actuellement à la médiathèque Vaclav Havel à la section jeux video et merci de parler de nous.
Cependant une correction s'impose, nous serons dans le 18e arrondissement de Paris, et non pas dans le 13e.

A bientôt.

le 11 October 2012

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.