Dis moi comment tu tapes, je te dirai qui tu es

Dis moi comment tu tapes, je te dirai qui tu es

Et si notre manière de taper au clavier pouvait trahir notre identité ? L'idée n'est pas si farfelue : petite soeur de la graphologie, la claviologie a montré que certains paramètres - tels que la fréquence de frappe, ou le nombre de doigts que nous utilisons - forment un « comportement face au clavier » qui en disent long sur nous. 

Des chercheurs du GREYC, à Caen, travaillent ainsi sur un logiciel qui serait capable de déterminer le sexe de l'internaute avec une fiabilité de 94%, et son âge, avec une fiabilité de 85%.

A quoi bon savoir qui se cache derrière le clavier des ordinateurs connectés à Internet ? Par le passé, on a envisagé cette technique pour renforcer la sécurité des mots de passe des comptes bancaires ou des boîtes mails professionnelles. Mais la fiabilité n'étant pas assez forte pour un tel usage, la recherche creuse maintenant du côté de la lutte contre la pédopornographie : en s'équipant d'un tel logiciel, la police pourrait démasquer les faux profils d'enfants sur les forums en ligne.

« On regarde si la personne avec qui je parle correspond bien à son profil. On va identifier si la petite fille de 14 ans n’est peut-être pas une petite fille de 14 ans », a expliqué le responsable du projet, Christian Rosenberger, sur France Inter.

Tommy Tommy Pouilly le 26/09/2012
Photographie
  • KeyboardPar Dennis Vu via Flickr (licence CC)

On en parle sur Twitter


Pingbacks and trackbacks (2)+

Ajouter un commentaire


biuquote
  • Comment
  • Preview
Loading