Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

L'Iran sur le point de lancer son « Internet national »

1

Maintes fois annoncé, toujours reporté, « l’Internet national » iranien serait sur le point de voir enfin le jour. Une initiative qui inquiète les défenseurs des libertés publiques et fait craindre un isolement accru de la population.

On connaissait les quatre façons de mettre fin à Internet, mais l'Iran a su en trouver une cinquième. Un intranet à l’échelle d’un pays… Une idée folle en apparence, qui s’apprête à devenir réalité dans cet Etat, comme le détaille l'agence Reuters. Les autorités ont annoncé, dimanche 23 septembre, avoir terminé de mettre en réseau l’ensemble des administrations. Un projet plusieurs fois tombé à l’eau par le passé, mais dont l’existence est cette fois attestée par un rapport de l’université de Pennsylvanie.

Objectif affiché : lutter contre la cybercriminalité, après que le virus Stuxnet ait mis à mal les installations nucléaires du pays, en mars 2010, en stoppant les principales centrifugeuses. Pour le ministre des Communications et des Technologies de l’Information, il était temps de « prendre des distances avec Internet », « un réseau auquel on ne peut pas se fier sur des questions importantes et pendant des crises », a-t-il déclaré.

> Vers un isolement total du reste du monde ?

Derrière ces arguments sécuritaires, la crainte pour les défenseurs des libertés civiles d’un isolement complet de la population. Car au-delà des fonctionnaires et des administrations, c’est aux particuliers que ce réseau s’étendra dès le début de l’année prochaine.

Alors que des millions de sites sont d’ores et déjà bloqués, que les moteurs de recherche sont filtrés et que les cyberdissidents font l’objet d’arrestations régulières, ce nouvel outil laisse présumer un contrôle total sur les informations qui entrent et sortent du pays.

Il en sera alors terminé de l’utilisation des réseaux sociaux, pour organiser des manifestations ou transmettre des photos de la répression policière, comme cela avait été le cas en 2009, lors de la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad.

Matthieu Lamarre le 24/09/2012
Matthieu
Matthieu Lamarre le 24/09/2012

1 Comments


Olivier Hoffschir

Bonjour, merci de mettre un lien vers mon site (olivier-off.com) sur mon crédit. Je penses que c'est un oublie Smile
(vu que la photo à été utilisé sans mon accord)

le 08 October 2013

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.