Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Vu sur le web

30% des Français dématérialisent leurs documents... et beaucoup d'autres y pensent

0

L’institut Ifop vient de publier sa première enquête sur « les Français et la dématérialisation ». Elle démontre qu'après les entreprises, c'est une large majorité des citoyens (65%) qui souhaite moins de documents papier à conserver. Mais alors, pourquoi ne sont-ils que 30% à faire le choix de la dématérialisation ?

> Un paradoxe à résoudre

Lorsqu’on les interroge sur les avantages de la dématérialisation, leurs réponses sont unanimes : elle fait gagner de la place (93%), elle contribue au développement durable (89%), elle simplifie l’archivage (76%), elle est simple (75%) et elle fait gagner du temps (70%).

Pour autant, au moment d’y avoir recours, une crainte continue souvent de prendre le dessus : 65% des sondés qui n’ont pas recours à ce mode de stockage, ne le trouvent « pas assez sûr » et craignent de « perdre leurs documents ». Ils sont également 42% à penser qu’il « comporte des risques en termes de confidentialité ». Des garanties en la matière suffiraient à convaincre 51% des réticents à franchir le pas !

> Les leviers sont identifiés !

Les néophytes de la dématérialisation ne manquent d’ailleurs pas d’idées pour se laisser convaincre : 50% jugent qu’un avantage financier – comme une ristourne sur leur facture – serait décisif, 41% prônent la gratuité des services en ligne, tandis que 33% suggèrent l’existence d’une plateforme unique qui puisse archiver facilement tous leurs documents.

S’ils résistent encore, les Français sont donc à peu de choses de se lancer tenter. Aucun doute que les dernières évolutions technologiques, dont la montée en charge du Cloud, vont accélérer la transformation de leurs usages.

Matthieu Lamarre le 20/09/2012
Matthieu
Matthieu Lamarre le 20/09/2012
Photographie : Grégoire Lannoy

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.