Vu sur le web

Quand le numérique rassemble les familles que la distance sépare

0

John Clang, photographe singapourien expatrié à New York, signe une exposition originale qui met en scène des familles que la distance sépare mais que le numérique réunit.

Que ce soit pour étudier ou travailler, déménager à des centaines voire des milliers de kilomètres de nos proches est devenu monnaie courante. Le numérique devient alors le maillon le plus fort qui nous lie à nos parents, nos enfants ou notre conjoint. Un lien qui leur permet d’être ici sans vraiment être là, dans une intimité ambigüe car virtuelle.

> Virtuellement ensemble

C’est en utilisateur quotidien de Skype que John Clang fut amené à s’interroger sur « ces moments étranges de convivialité ». Alors jeune photographe, il quitta Singapour pour New York en 1999. Après des années à contingenter ses appels téléphoniques en fonction de son budget, il découvrit au fil des évolutions technologiques le potentiel qui lui était offert par le numérique.

Il raconte aujourd’hui au magazine The Atlantic, comment lui est venue l’idée d’immortaliser ces instants passés virtuellement « ensemble », au travers d’un portrait de famille pour le moins original… Aidé d’un vidéoprojecteur, il s’est en effet mis en scène avec ses parents, « dans une intimité et une proximité qui transcendent la distance ».

> Sont-ils là ou absents ?

« Emu par le procédé », le photographe a décidé d’étendre le concept à d’autres familles :

« Souvent perplexes, elles se sont tout de même prêtées au jeu. Au-delà du plaisir d’interagir à distance, elles ont pris conscience en voyant le résultat de l’impact profond de cette interaction. D’un côté, leurs proches leur manquent terriblement. De l’autre, la distance fait partie de leur mode de vie. Par le numérique, sommes-nous réunis ou séparés ? Sont-ils là ou absents ? Mes photographies témoignent de la même ambiguïté que celle que nous ressentons », conclut l’artiste.

Ses quarante portraits feront l’objet d’une exposition intitulée Vivre ensemble, au Musée national de Singapour, début 2013. Vous pouvez les retrouver en ligne, sur son site internet.

Matthieu Lamarre le 07/09/2012
Matthieu
Matthieu Lamarre le 07/09/2012
Photographie : John Clang / John Clang

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.