Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Kinect Effect

Donner vie aux objets

0

Si vous avez aimé Lumière, Big Ben, Madame Samovar et Zip, les objets animés de La belle et la Bête, alors vous serez peut-être ravi d'apprendre qu'animer toutes sortes d'objets à la façon du célèbre film de Disney est désormais à la portée de tout un chacun... - avec, progrès oblige, le numérique et la 3D !

Fruit du travail d'une équipe de chercheurs de Microsoft Research à Cambridge, en Angleterre, cette performance repose sur l'utilisation de la technologie Kinect, qui associe le squelette virtuel d’une personne à la géométrie d’un objet numérisé en 3D. 

Comme l’a expliqué à Futura-Sciences Rachel Howard, porte-parole de Microsoft Research, le système KinÊtre se décompose en deux phases : 

« Pour commencer, l’utilisateur va scanner un objet physique en en faisant le tour à l’aide du capteur Kinect pour Windows. La création de ce modèle en 3D repose sur une autre technologie développée par Microsoft, Kinect Fusion, qui va séparer l’objet numérisé de son environnement pour le rendre autonome. Ensuite, un algorithme spécialement développé transformera le maillage 3D en structure déformable qui réagira aux mouvements du corps.

Une fois la première phase réalisée, l’utilisateur se place dans l’espace où se trouvait l’objet qu’il a numérisé, en face du capteur Kinect relié à un téléviseur. Le capteur scanne la personne et produit un squelette virtuel qui apparaît à l’écran derrière l’objet en 3D. Il lui faut alors bouger pour ajuster l’alignement entre son squelette virtuel et l’objet afin de créer des points de contact entre les deux maillages. Lorsque l’alignement est correct, l’utilisateur prononce le mot anglais « possess » (« posséder ») pour créer l’animation. Il peut alors donner vie à l’objet 3D en bougeant son corps ».

L'un des principaux intérêts de cette technologie est d'être très abordable : n'importe quel PC de salon peut la faire fonctionner. De quoi mettre la création de films d’animation, de dessins animés ou de jeux vidéo à la portée d’amateurs ?

« Nous pensons que KinÊtre peut être utilisé dans un grand nombre de domaines, poursuit la porte-parole de Microsoft Research. Notre but initial était de rendre l’animation accessible à tous. Nous voulons que les enfants se servent de notre système pour raconter leurs propres histoires ».

Les chercheurs espèrent aussi que KinÊtre puisse donner naissance à une nouvelle catégorie de jeux qui incorporeraient nos objets personnels. Et imaginent encore d’autres applications dans les domaines de la téléconférence et des environnements virtuels, où la collaboration à distance est facilitée par des avatars, réunis dans un univers entièrement reconstitué en 3D.

> Pour aller plus loin : 

RSLN le 24/08/2012
rsln
RSLN le 24/08/2012

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.