Et maintenant, quelles politiques numériques ? débat

Faire du numérique une question politique

contributeur Bruno Marzloff Sociologue le 02/08/2012

Si la culture française des technologies se distingue des autres, c’est notamment dans notre capacité à faire des technologies une chose « en soi », au-dessus de l’idée d’un possible bien commun, rarement conçu « avec ». L'usage, loin des besoins énoncés, ne permet pas d’intégrer les mouvements techniques comme éléments de représentation, de langage ou d’organisation sociale. Conduire une politique numérique, c'est d'abord en faire une question politique.

Les prochains mouvements numériques conduiront à une fusion des espaces géographiques, temporels et sociaux par le truchement des services. Reposant sur des données, ouvertes, produites ou échangées, ceux-ci génèreront les externalités nécessaires au débat public et à la résolution des défis économiques et environnementaux. Les apéros Facebook et la loi Hadopi rappellent que la loi et le règlement sont en faillite. La distinction classique des espaces privés et publics ne produit plus du service public cohérent.

La politique - c’est à dire la capacité de produire et d’animer un projet commun - doit s’interroger sur la façon de produire et d’animer – et non de décider – des façons de faire du lien dans un jeu d’acteurs bouleversé, entre pratiques d’auto-gouvernance et gouvernance fermée.

Comment ?

  1. En ouvrant le débat sur le jeu d'acteurs dans la définition d’un bien public, à l’aune d’une société définitivement numérique.
  2. En apprenant à mesurer les externalités produites par ces visions inédites.
  3. En usant d’outils capables de figurer l’interdépendance de chacun.

Grâce à ce processus d’échange, d’apprentissage et de monitoring, et à des « modes de faire » des données urbaines pour déployer des services publics, le numérique sera considéré comme un fait politique et non comme une posture d’innovation. Là, chacun accompagnera le développement de son territoire, dans le sens de l’histoire, quitte à revoir la manière de produire du politique.

Contribution corédigée avec Bruno Caillet, designer, directeur du développement de l'agence Le Hub

On en parle sur Twitter


Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


biuquote
  • Comment
  • Preview
Loading