Vu sur le web

Les candidats à la présidentielle ont-ils beaucoup misé sur Internet ?

0

Internet a-t-il été un poste de dépenses stratégique lors de la dernière élection présidentielle ? Eh bien, à la lecture du Journal Officiel, qui liste leurs comptes de campagne, les priorités ont été différentes selon les candidats,

Voici les cinq candidats qui ont le plus investi sur la Toile, avec entre parenthèses les variations par rapport à 2007 :

Nicolas Sarkozy : 1,3 million euros (+92 %)
Jean-Luc Mélenchon: 715 000 euros (+650 %)
François Bayrou : 605 000 euros (-16%)
François Hollande : 550 000 euros (-33%)
Marine Le Pen : 280 000 euros (+900%)

> Des dépenses en hausse, mais minoritaires

On le voit, à part François Hollande, les candidats qui ont fait la course en tête ont largement augmenté la part de leurs dépenses sur Internet. Même François Bayrou a conservé un budget plutôt élevé en valeur absolu. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il est la preuve qu’on peut combiner meetings en plein air et activité importante en ligne, comme avec sa web série « En marche ».

Bien sûr, la hauteur des montants ne doit pas être le seul critère pour juger de l’efficacité des web-campagnes des candidats. Le candidat PS a par exemple beaucoup utilisé la Toile pour mobiliser dans la rue, ce qui n’implique par forcément des dépenses importantes quand on s’appuie comme lui sur un vaste réseau de militants.

Ceci dit, il est clair qu’Internet reste minoritaire dans les dépenses des QG de campagne, qui doivent faire face à des dépenses lourdes en matière de réunions publiques ou de personnel, le tout dans une enveloppe limitée.

Les deux équipes de Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient pourtant évoqué au printemps des sommes dédiées au Net plus proches des deux millions d'euros, un montant loin d'être atteint par l'un ou l'autre.

Internet reste donc encore à une place modeste pour mener campagne en France. Mais gageons que le parti qui trouvera la formule pour faire passer les électeurs des écrans aux urnes, si elle existe, ne se privera pas d’augmenter l'addition en 2017.

Jason Wiels le 01/08/2012
jason
Jason Wiels le 01/08/2012

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.