Vu sur le web

Des drones aquatiques mangeurs de déchets

1

Les drones souffrent parfois d’une image peu rassurante, quand ils sont utilisés comme engin de guerre par exemple. Mais tous ne sont pas pensés pour tuer, certains pourraient même accomplir des tâches nobles, comme le « Marine Drone », repéré par la revue Influencia.

Ce robot, encore à l’état de prototype, a pour mission de nettoyer les océans des déchets plastiques qui flottent et s’entassent là où les courants les amènent. Son allure très épurée est l’œuvre d’une collaboration entre cinq designers.

Il est équipé d’une batterie capable de tenir deux semaines et émet un signal sonore pour empêcher les poissons d’être piégés. Plusieurs « Marine drones » peuvent chasser en meute puis, quand ils remontent à la surface la gueule pleine de détritus, il n’y plus qu’à les vider tels de simples paniers.

Souhaitons en tout cas à ce petit robot, s’il venait à voir le jour, d’être le plus efficace possible quand on connait l’ampleur de la tâche : 10 % des 260 millions de tonnes de plastique produites chaque année finissent leur vie en mers, ce qui n'est pas sans entraîner des dégâts sur les poissons et autres animaux marins.

Jason Wiels le 16/07/2012
jason
Jason Wiels le 16/07/2012

1 Comments


olivier

Il va en falloir des drones pour se débarrasser du vortex (fr.wikipedia.org/.../Plaque_de_d%C3%A9chets_du_Pacifique_nord).
Mais la grande question qu'on doit se poser est : alors qu'on ne sait plus quoi faire avec les décharges à ciel ouvert, où va-t-on stocker ces déchets qu'on retire de la mer?
Sans être dramatique, c'est quand même une belle prouesse technologique pour un noble but Smile

le 17 July 2012

Pingbacks and trackbacks (2)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.