Vu sur le web

Trois idées neuves sur l'avenir du journalisme

2

Et si l'on traitait le journalisme comme un problème d'ingénierie, rassemblant les efforts des journalistes et des informaticiens ? C'est la question posée par Ethan Zuckermen, du MIT Center for Civic Media, à un cours donné pour les lecteurs du Nieman Lab

Chargés de récolter les bonnes pratiques et d'en imaginer de nouvelles, les étudiants ont fait quelques propositions intéressantes, qu'Andrew Phelps rapporte sur le blog du laboratoire :

  • Moderniser le lien hypertexte : considérant que des articles comprenant trop de liens crée une « surcharge cognitive », la doctorante Neha Narula donne quelques idées pour « lier moins », ou « tout autant, mais mieux » : avec quelques balises html méconnues, elle montre comment varier la présentation des liens dans les articles, en organisant des renvois automatiques d'informations en fin de texte par exemple.
     
  • Automatiser le traitement de données : les journalistes étant de plus en plus fréquemment amenés à manipuler des montagnes de données, peut-on leur proposer un moyen de les présenter dans leurs articles d'une façon simple, et leur épargner le travail de compiler manuellement des tableurs entiers ? Oui, en faisant appel à des logiciels spécialisés, répond Eugène Wu, un autre étudiant. Son programme, DBTruck, nettoie, traite et compare des données glanées sur le web (comme ici) de façon automatisée. De quoi faire des découvertes à moindre frais : par exemple, le logiciel a permis d'établir une corrélation entre les taux élevés de grossesse chez les adolescentes et le faible poids des enfants à la naissance dans l'Etat de New York.
     
  • Varier les unités de mesure : comment donner à représenter les informations chiffrées d'une manière parlante pour les lecteurs ? Ce défi du journaliste pourrait être facilité par un convertisseur de données quantitatives en équivalents plus qualitatifs. Par exemple, combien faudrait-il de planètes Terre si tout le monde émettait autant de gaz à effet de serre que les Américains ? Paul Salopek et Alister Doyle proposent de récolter toutes ces illustrations dans un site participatif, proche de Wikipédia. 
Tommy Pouilly (@5h55) le 04/06/2012
Tommy
Tommy Pouilly (@5h55) le 04/06/2012

2 Comments


taro

absolument ridicule, mon petit tommy. un journaliste n'est pas un jeune branché à la mèche gominée qui prend racine devant son petit écran.

le 09 June 2012
Tommy Pouilly

Bonjour Taro,

Le journalisme a certainement encore de belles années devant lui loin des écrans. Mais ce qui se passe en ligne transforme beaucoup le métier à l'heure actuelle. Alors pourquoi ne pas s'appuyer justement là-dessus pour essayer de penser son futur ? Smile

le 11 June 2012

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.