Les geeks prennent leur revanche !

Les geeks prennent leur revanche !

« Intellos, fayots, binoclards, premier de la classe », que n’a-t-on entendu sur la culture geek ! Peut-être en êtes-vous un (et fier de l'être !), mais à l’origine, ce terme désignait une population considérée, si ce n’est comme asociale, du moins, comme très marginale. C’est ce qu’explique Jean-Baptiste Péretié dans son documentaire La revanche des geeks, diffusé sur Arte ce samedi 28 avril :

« "Geek" est un stéréotype social qui se fige aux États-Unis à partir des années 60-70. Le mot était alors franchement péjoratif. Il désignait un scientifique ou un informaticien, très intelligent mais pas du tout à l’aise socialement. À l’école, les adolescents qui se faisaient traiter de geeks étaient des souffre-douleur. Ceux qui étaient mauvais en sport, qui ne sortaient pas avec les filles, mais qui aimaient les ordinateurs, la science-fiction, les comic-books, les livres de Tolkien… »

> « Power Geek »

Heureusement, en quarante ans, l’image du geek a radicalement changé, et en bien :

« Pour comprendre ce basculement, il est indispensable de le relier à la place de plus en plus grande prise par l’informatique et les nouvelles technologies dans nos vies. Internet, Facebook, les smart-phones, tout cela a été inventé par des geeks emblématiques, des « power geeks » - Bill Gates ou Mark Zuckerberg par exemple », précise le réalisateur dans une interview sur arte.tv

De là à dire que tout le monde est devenu un peu geek ? Réponse, une fois n'est pas coutume, à la télé, ce samedi 28 avril, dès 22h30.

jason Jason Wiels le 26/04/2012
Photographie

On en parle sur Twitter


Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


biuquote
  • Comment
  • Preview
Loading