Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Éducation

Infographie - Quelle école pour demain ?

0

Il est parfois difficile d’avoir une vue d’ensemble sur des sujets aussi complexes que l’éducation et l’école de demain. Les études montrent des avis parfois divergents et peu lisibles : les enseignants n’ont pas forcément le même avis que les parents, qui eux-mêmes n’ont pas le même avis que leurs enfants… Et pourtant la question est essentielle : quelle école pour demain ?

C’est pour essayer de répondre de la meilleure manière possible à cette question fondamentale que Microsoft Education et RSLN ont réalisé cette infographie retraçant les enjeux du numérique à l’école, en compilant plus d’une dizaine de sources – et notamment l’étude IPSOS sur la place des TIC à l’école.

  

Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir

> Quels peuvent être les bénéfices du numérique à l’école ?

« L’école ne peut plus nier les écrans » nous expliquait il y a déjà quelques temps Divina Frau-Meigs. Et c’est tant mieux, car ces outils auraient beaucoup à lui apporter, à en croire les parents et les enseignants interrogés.

Les parents sont en effet 78% à considérer que le numérique peut apporter une plus grande motivation aux élèves. A 65%, ils pensent que c’est l’outil d’une meilleure compréhension des cours, et à 56%, d’une meilleure mémorisation. 

Du côté des enseignants, le numérique apparait comme l’outil de cours plus attractifs (95%), d’élèves plus attentifs et participant davantage (92%), et d’un apprentissage personnalisé (80%). Mais c’est également l’occasion de nouveaux apprentissages pour les élèves : il leur permettrait d’apprendre à trouver de l’information (pour 96% des sondés), à gérer un projet (80%) et à travailler en équipe (73%).

 

> Un vrai retard français…

Aujourd’hui en France, on compte un ordinateur pour 10 élèves de primaire, et 1 pour moins de 6 élèves de lycée. C’est très peu comparé aux petits Britanniques et Danois, qui bénéficient déjà d’un peu plus d’un ordinateur par élève. Et cela reste encore modeste, même dans la moyenne européenne (un ordinateur pour 3,5 élèves de primaire, et un pour 1,4 élève de secondaire).

  

> …mais de vraies ressources

Malgré le retard français en la matière, les élèves, les parents et les enseignants semblent prêts à une transition vers une école plus numérique. Et tous s’attendent à quelques bouleversements, pour adapter l’école à ces nouvelles générations nées avec Internet.. 

Très connectés dans leur vie hors de l’école, les élèves ne bénéficient pas du même environnement technologique en ses murs. Ce décalage est à l’origine d’un sentiment d’insatisfaction assez fort chez les collégiens et lycéens, qui regrettent que leurs établissements ne soient pas mieux équipés.

Les parents, quant à eux, sont très motivés et impliqués : la quasi-totalité (97%) souhaiteraient que leurs enfants aient accès à un manuel scolaire numérique. 95% d’entre eux estiment d’ailleurs que le fait de ne pas maîtriser les TIC constitue un handicap. Et le financement n’est pas un problème : plus de trois quarts des parents sont prêts à participer à l’achat d’une tablette ou d’un ordinateur à l’école.

Les enseignants, enfin, ne sont pas en reste : plus de 75% d’entre eux utilisent les TIC, au moins une fois par semaine pour préparer des cours, et une fois par mois pour monter une séquence d’activité. Ils voient d’un bon œil l’arrivée du numérique à l’école, étant 74% à penser que ces outils devraient s’intégrer davantage dans l’enseignement. 

 
 

> Quelle école pour 2015 alors ?

 

Plaisir, participation, potentiel, pilotage : voilà quelques mots clefs qui apparaissent lorsque l’on évoque l’école de demain. On note plusieurs tendances, notamment celle de l’autonomisation de l’élève, avec les idées de participation active, d’élève acteur de son évaluation, développant son jugement critique.

L’école de 2015 serait également plus valorisante, en se concentrant sur le développement personnel : pour permettre à chacun de développer son potentiel, la prise de parole en public serait encouragée, la personnalisation des enseignements souhaitée. Et l’égalité des chances reste, bien entendu, de mise. Les armes de cette école de demain ? La communication, la souplesse (« modularité ») et l’interdisciplinarité. Ses objectifs ? Améliorer les apprentissages, et notamment en développant le plaisir d’apprendre.
 

Téléchargez l’infographie 
 

> Pour aller plus loin :

RSLN le 04/04/2012
rsln
RSLN le 04/04/2012
Photographie :

Pingbacks and trackbacks (7)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.