Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Kinect Effect

Kinect Conception - Quand les objets dansent

0

Microsoft France et l’ENSCI-Les Ateliers ont travaillé main dans la main afin de donner l’opportunité aux étudiants de réaliser des projets innovants en matière de création industrielle, avec Kinect. Après avoir visité le FabLab de l’école, RSLN vous en dit plus sur leurs créations.

« La technologie, comme un outil au service des gestes et des envies, et non comme une contrainte », voilà comment Arnaud Wink et Paul Couderc, tous deux étudiants à l’ENSCI, ont conçu Matières Chorégraphiques dans leurs esprits. Cette application pour Kinect transforme vos mouvements en objet à l'aide d'un logiciel de conception 3D. Une entreprise abstraite ? Pour mieux comprendre, les deux designers ont illustré leur concept en vidéo :

> Quand la chorégraphie rencontre l’industrie

La matière première dont se nourrit le logiciel est donc bien le geste de votre main, qui est retranscrit à l’écran par Kinect.

C’est le geste qui doit « amener de la sensibilité et de la poésie à l’objet », expliquent Arnaud Wink et Paul Couderc.

Puis, de nouvelles options apparaissent, pour mieux contrôler la forme, la hauteur, l’évasement, le nombre de strates et la couleur de votre création. Le Fablab de l’ENSCI, ou tout autre endroit équipé, prend ensuite le relai. L’objet est découpé par une machine laser, à même un panneau. Vous pouvez ensuite assembler les pièces du puzzle, qui s’emboîtent les unes les autres au millimètre près. Un procédé choisi pour sa simplicité et sa faible consommation en matériau.

L’objet final, composé de couches successives, est un contenant dont l’utilisation est à définir selon vos besoins et la forme donnée : une corbeille, un luminaire, un range-cd, une pure décoration, etc. Mission réussie pour les deux étudiants, qui voulaient que l’utilisateur prennent part de A à Z à un « processus industriel accéléré, où tout est contrôlable, de la forme aux finitions, en passant par le sens de la création. »

> Représenter la dynamique du mouvement, un enjeu artistique

Matières chorégraphiques n’est pas sans rappeler de nombreuses autres réalisations artistiques. L’invention du duo s’inscrit en effet dans la longue histoire des relations entre arts visuels et danse du corps, thème qui fait d'ailleurs l’objet d’une exposition au Centre Pompidou jusqu’au 2 avril 2012.

Comment « exposer la danse » sur des supports figés ? Comment faire naître un mouvement au sein d’un objet ? Des enjeux artistiques auxquels l’utilisation intelligente et imaginative de Kinect peut aussi apporter sa pierre. La preuve.

Jason Wiels le 24/02/2012
jason
Jason Wiels le 24/02/2012

Pingbacks and trackbacks (1)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.