Vu sur le web

Inde : à la conquête des jeunes sur Twitter

0

Manmohan Singh, premier ministre de l’Inde, s’est mis à tweeter hier. C’est ce qu’a indiqué la chaîne Inde de la BBC. Jusque-là rien de très étonnant : une personnalité politique se lance sur Twitter ? Mieux vaut tard que jamais. Quelques faits intéressants sont pourtant à noter : une volonté de se rapprocher des Indiens, un nom de compte un peu particulier, et 20 000 abonnés en deux jours pour @PMOIndia.

Le choix de Twitter ne s’est pas fait par hasard. Manmohan Singh est souvent critiqué pour son inaccessibilité, par ses concitoyens, mais aussi par les journalistes. Le premier ministre donne rarement des interviews. Twitter permet donc de rapprocher le haut dirigeant des citoyens grâce à l’immédiateté du service.

« Tout ce qui est réalisé par le bureau du premier ministre n’est pas relayé exactement aux citoyens et ne leur parvient pas toujours. Le compte Twitter va aider à disséminer ces informations. Cela nous permettra aussi de nous rapprocher des jeunes », explique le service de presse du premier ministre.

Autre fait intéressant : les services de presse du premier ministre ont choisi le nom « PMOIndia », pour « Prime minister Office of India » (bureau du premier ministre de l’Inde). Le compte est attribué ouvertement au « Docteur Manmohan Singh ». Et les tweets sont écrits par… le service de presse du premier ministre. Une double identité derrière ce compte Twitter donc, qui pourrait se révéler perturbante pour les followers, d’autant plus que Manmohan Singh est appelé à l’avenir à tweeter aussi en son nom propre sur un compte Twitter personnel.

Pour l’instant, le compte Twitter a rencontré un franc succès avec plus de 20 000 abonnés en deux jours. Sept tweets et une centaine de retweets plus tard, il ne faut pas oublier que l’Inde compte plus d’un milliard d’habitants et que tous n’ont pas accès à Internet. Twitter est sans doute une excellente façon pour les services du premier ministre de se rapprocher surtout… des journalistes !

 

Pour aller plus loin :

Claire Abrieux le 25/01/2012
Claire
Claire Abrieux le 25/01/2012

Pingbacks and trackbacks (2)+

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.