Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Auteur-compositeur-interprète, ancien Directeur Général de Flammarion, fondateur en 1997 de la première maison d’édition en ligne au monde, 00h00.com

Jean-Pierre Arbon Le support physique de lecture ne sera pas unique

Il n’y a pas eu de big bang, pas de grand soir. Pas de disparition du papier, ni de basculement soudain dans une lecture de science-fiction. Mais le livre numérique est là. Je cherchais récemment un passage de Michelet : j’ai lancé une requête sur le Net, et trouvé la page exacte dans les vingt volumes de son histoire de France. La nuit suivante, j’ai pris mon smart phone, téléchargé et lu quatre nouvelles de Tchékov, sans réveiller ma femme.

 
Ce qui n’existe pas encore, (et prendra sans doute encore quelques années) c’est le nouveau marché qui va avec. Mais voici deux ou trois choses auxquelles je crois.
  1. Ce nouveau marché ne fonctionnera pas avec les règles de l’ancien, dominé par les éditeurs. Le nouveau le sera par ceux qui contrôlent la technologie et la distribution (Apple, Google, Amazon), et sans doute par de nouveaux acteurs qui proposeront des modèles qui ne seront pas nécessairement celui de la vente à l’unité.
     
  2. Le numérique, dissociant le texte de son support de lecture, fait disparaître la barrière de la publication dans un format donné. L'offre de textes explose, et ce n’est pas tant le fait des  éditeurs que celui des auteurs eux-mêmes, et des bibliothèques. Les formats d'écriture se multiplient : articles, notes, blogs, feuilletons, documents, commentaires, etc. et deviennent de plus en plus hypertextuels et multimedia.
     
  3. Le support physique de lecture ne sera pas unique. A côté des tablettes (polyvalentes : iPad, ou spécialisées : Kindle, ebooks) on trouvera toujours PCs et smartphones, mais aussi du papier et de l'encre électroniques, et… le bon vieux livre traditionnel. Car le livre « codex » possède une vertu jusqu’ici indépassable : la qualité de présence, la densité physique et l’épaisseur qu’il confère à un texte.
Ingénieur et spécialiste de l'intelligence artificielle et des nouvelles interfaces
Maître de conférences associé à l'Université Paris 8, enseignant le multimédia dans plusieurs écoles d'art : Le Havre, Rennes, e-Artsup
Calimaq, conservateur des bibliothèques le jour, est également un blogueur spécialisé dans les questions juridiques liées à l'activité des bibliothèques, et notamment tout ce qui touche à la propriété intellectuelle et aux droits d'auteur.
Stéphane Distinguin, fondateur et dirigeant de faberNovel, Agence d'Innovation(photo : Stéphane Lavoué)
Auteur de Journal d'un Caprice (http://www.journalduncaprice.com/), roman multimédia (éd. Leezam)
PDG de Starzik, plate-forme française de téléchargement légal
Auteur d'un carnet de voyage poétique, Inde mon intouchable.
Conseil en édition numérique auprès des éditeurs de livres, des libraires et des diffuseurs, CEO IDBOOX
Cofondateur et directeur délégué général, Groupe Reflect, agence de marketing interactif et relationnel.
CEO de Leezam, librairie numérique qui propose des livres à lire sur tous les smartphones
Directeur de la recherche - Strate College Designers

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.