Suivez-nous également sur Twitter @RSLNmag
Blog

Andrew Keen et Patrice Flichy ont lancé les rencontres RSLN

12

Nous avons lancé mardi soir, chez Microsoft France, les rencontres RSLN, série de rencontres avec des acteurs et penseurs du monde numérique.

Pour cette première, nous avons réuni Andrew Keen, agitateur d'idées à l'anglo-saxonne, et Patrice Flichy, universitaire français. Un temps de discussions, riche, a également suivi les échanges : petit compte-rendu de cette rencontre.

logo-slate  - Les rencontres RSLN sont organisées en partenariat avec Slate.fr, où ce billet fait l'objet d'une reprise -

>> Le social au centre du réseau : le cœur de la présentation de Keen

Andrew Keen, version 2010, veut remettre au centre de l’Internet le secret, la vie privée, le droit à ne pas être vu, à ne pas s’exposer en permanence aux yeux de tous : « la visibilité est un piège » explique-t-il (et que Vincent Truffy détaille sur son blog de Mediapart).

L’orthodoxie du Web prône l’ouverture et la transparence du réseau. Ce culte voué à la visibilité serait rendu possible par le développement technologique : d’après Ola Ahlvarsson, entrepreneur et analyste Internet, il y aura plus de 50 milliards de terminaux connectés en 2020.

La première partie de l'intervention d'Andrew Keen (14 minutes) :

C’est selon Keen ce qui permet à tout un chacun de se projeter sur les réseaux et adopter cette« dramatique transparence » qui n’a rien de sociale :

« L’utilisation que l’on fait des réseaux sociaux est tout sauf sociale, elle poursuit des objectifs purement individualistes. »

Au lieu d’ouvrir les individus vers des possibilités nouvelles, les réseaux les enferment dans des cases pré-déterminées et définitives. Reprenant Reid Hoffman, créateur de Linkedin, Keen s’attache à montrer que « notre futur est déterminé par notre réseau » : la production serait passée d’une ère industrielle à une ère personnelle, où chacun doit lutter et se battre pour sa visibilité et sa survie en se vendant comme une banale « marque ».

La seconde partie de l'intervention d'Andrew Keen (12 minutes) :

Il serait facile de blâmer le narcissisme mais pour Keen, le changement est plus profond : il n’y a pas de véritables choix, dans une logique darwinienne, il est obligatoire de se promouvoir, pour s’adapter notamment aux mutations du marché du travail.

Et dans cette logique, se réfugier derrière le piège de Big Brother n’a pas de sens : il n’y pas d’Etat qui surveille, seulement des individus qui se regardent, pour se vendre le mieux possible.

C’est contre ce monde en construction que Keen s’oppose : « Second Life n’existe plus : on pouvait s’y inventer, c’était un jeu. Internet n’est plus un jeu, nous sommes dans l’économie de l’attention et la réputation. » Bien plus qu’une simple « grande séduction » au final.

>> La recherche académique contre le discours :

Keen est un acteur-prophète à l'anglo-saxonne, volontiers adepte des grandes théories, qui n'a jamais été un acteur de la recherche universitaire traditionnelle. Il a un show sur Techcrunch, plutôt qu'une chaire universitaire. Patrice Flichy a un parcours résolument inverse.

Résultat : nous avons assisté entre eux à un échange assez musclé sur la question des recherches de terrain :



Patrice Flichy met en avant l’importance de l’enquête sur le terrain plus que des grands discours : selon lui, le débat est très général, très abstrait en cherchant à caractériser une nouvelle forme de l’Internet sans aller enquêter. La réalité est plus complexe, les jeunes, et les moins jeunes, ont par exemple appris très rapidement à construire leur identité en ligne, notamment par le discours.

Réponse cinglante d'Andrew Keen,  malgré son sourire : « Retournez donc à l’université ! ».

>> Alexis Mons revient en détail sur ce point sur son blog.

>> C'est quoi un « média social » ?

Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris chargé de l'innovation, de la recherche et des universités que nous avons déjà interrogé sur ces questions sur RSLN profite des questions à Andrew Keen pour rebondir sur la définition d’un « média social » : est-ce un concept, un terme marketing ?

Selon lui, Facebook « n’est pas un média mais un annuaire ». Twitter n’en est pas un également mais une « chambre d’écho ». Keen, semble perplexe face à la question. Il explique qu’il n’a pas de véritable définition de média social à proposer mais comme « tout devient social, média n’est sans doute plus le bon terme ».

>> Et le namedropping dans tout ça ...

La présentation d’Andrew Keen se repose sur de très nombreux académiques et sur de nombreuses citations, ce à quoi il ne nous avait pas vraiment habitué par le passé.

Des français Foucault et Baudrillard (Keen sait s'adapater à son auditoire ...), qui auraient vu ce qui allait se passer avec le développement, la démocratisation de la culture et le développement du narcissisme culturel - à Darwin en passant par Pareto ou McLuhan, les références sont nombreuses et parfois inattendues.

Un exemple : Twitter répondrait ainsi selon Keen à une logique à la fois capitaliste dans le sens où « la parole est monopolisée par quelques centaines de comptes » qui génèrent à eux seuls les sujets et les thèmes et dans le même temps « darwiniste » car ne pas y être visible reviendrait à perdre la lutte pour la survie.

Ce très (trop ?) riche référencement du discours de Keen a plusieurs conséquences : il est moins virulent, moins direct car enveloppé dans des théories communément acceptées. Mais il y perd en fougue et en provocation, tout en cherchant à se crédibiliser...

>> Pour aller plus loin :

Le portrait d'Andrew Keen par Patrice Flichy (9 minutes) :

L'intégralité de la rencontre en vidéo, suivie de la session de questions réponses, avec la salle et les internautes (1h20) :

Les échanges avec les internautes, qui étaient largement associés à cette rencontre : 

(photos : Bernard Lachaud)

12 Comments


constanceparodi

A tout à l'heure ! #RSLN http://bit.ly/hXzrmu

le 23 November 2010
RSLNmag

Lancement des rencontres #RSLN : quelques photos (en attendant la suite) http://bit.ly/ezgnpN

le 24 November 2010
RSLNmag

Ca y est, notre compte-rendu et la vidéo de la rencontre #RSLN avec Andrew Keen (@ajkeen) est en ligne : http://bit.ly/ezgnpN

le 25 November 2010
Tamala75

RT @RSLNmag: Ca y est, notre compte-rendu et la vidéo de la rencontre #RSLN avec Andrew Keen (@ajkeen) est en ligne : http://bit.ly/ezgnpN

le 25 November 2010
gip89

RT @RSLNmagCa y est, notre compte-rendu et la vidéo de la rencontre #RSLN avec Andrew Keen (@ajkeen) est en ligne : http://bit.ly/ezgnpN

le 25 November 2010
fcinq

Andrew Keen qui se fait remettre en place par Patrice Flichy (3è vidéo), c'est vraiment chouette : http://bit.ly/ezgnpN - #pride #RSLN

le 25 November 2010
Authueil

RT @fcinq: Andrew Keen qui se fait remettre en place par Patrice Flichy (3è vidéo), c'est vraiment chouette : http://bit.ly/ezgnpN - #pride #RSLN

le 25 November 2010
microsoftfrance

RT @RSLNmag: Ca y est, notre compte-rendu et la vidéo de la rencontre #RSLN avec Andrew Keen (@ajkeen) est en ligne : http://bit.ly/ezgnpN

le 25 November 2010
balague

RT @RSLNmag: Ca y est, notre compte-rendu et la vidéo de la rencontre #RSLN avec Andrew Keen (@ajkeen) est en ligne : http://bit.ly/ezgnpN

le 25 November 2010
helenefavier

"Au lieu de nous ouvrir vers de nouvelles possibilités, les réseaux sociaux nous enferment dans des cases" http://bit.ly/fw8MaX

le 26 November 2010
twytof

RT @fcinq: Andrew Keen qui se fait remettre en place par Patrice Flichy (3è vidéo), c'est vraiment chouette : http://bit.ly/ezgnpN - #pride #RSLN

le 27 November 2010
helenefavier

Quand le blog de Google France fait parler Beaumarchais http://bit.ly/fw8MaX

le 21 December 2010

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.