Éducation

Un coup d’œil aux vainqueurs d’Imagine Cup 2010 : un avant-goût du futur ?

0

Dans quelques années, ils seront créateurs de start-ups innovantes, chercheurs reconnus, voire, pourquoi pas, à la tête des nouveaux géants de l’informatique. En attendant, et avec leurs compétences respectives, quatre cents étudiants ont planché dur à Varsovie, mi-juillet, lors de la compétition Imagine Cup, organisée par Microsoft (voir tous nos articles sur cette compétition).

Leur feuille de route était simple : mobiliser toutes leurs compétences en informatique pour relever l'un des « objectifs du millénaire » fixé par les Nations-Unies, et ce dans plusieurs catégories - « développement embarqué » (la création d'objets intelligents), « conception logicielle », « création animée », « challenge IT », « médias numériques ».

A ce petit jeu, les Français n'ont pas démérité (voir la news du 12 juillet) : avec son tapis permettant de détecter les chutes, par exemple, l'équipe Geras s'est classée à la troisième place mondiale dans la catégorie – nous vous les avions présenté ici. Même médaille de bronze pour  l'équipe Green Gears, inscrite dans la catégorie « création animée » … qui devrait d’ailleurs faire parler d’elle dans les mois à venir.

>> En attendant une prochaine victoire française, nous vous présentons en quelques lignes les projets qui ont remporté les cinq catégories :

Intégrer des enfants sourds dans une classe

thailande

Permettre à des enfants souffrant d’un déficit auditif, voire de surdité, de suivre les cours d'une classe tout ce qu’il y a de plus ordinaire, grâce à un logiciel utilisant à la fois de la reconnaissance vocale et faciale, un système de traduction en langage des signes, …

Le projet eyeFeel est le grand gagnant de la compétition dans la catégorie « création logicielle », l’une des deux catégories reine de la compétition. Développé par quatre étudiants de l’université Kasetsart, il fonctionne pour l’instant uniquement en anglais … mais devrait très prochainement bénéficier d’une version thaïe. « On veut rendre égaux tous les étudiants dans une classe … », explique Pichai Sodsai, l’un des membres de l’équipe.

Surveiller ses conso d’énergies … et économiser !

smarterme

Dépassé, le bon vieux compteur électrique. Le projet « SmarterME », vainqueur de la catégorie « développement embarqué », propose de visualiser, en un coup d’œil, outre les kilowatt-heure qui défilent, les différentes sources de consommation d’électricité dans votre maison.

Développé par une équipe taïwanaise de la National Chiao Tung University, le projet s’adresse pour l’instant aux familles … mais l’équipe a la ferme intention d’en développer une version capable de surveiller les consommations électriques d’un immeuble de bureau.

Ah oui, et si vous leur demandez comment ils en ont eu l’idée, les trois étudiants ont une réponse … déroutante : « Nous avons reçu un jour une facture astronomique … ». Tiens donc.

Recruter des volontaires via un jeu vidéo

Combattre la pauvreté, lutter contre les inégalités hommes-femmes, ou le réchauffement climatique. Dans Wildfire, jugé meilleur jeu vidéo de sa catégorie, vous ne vous battez pas contre des monstres, ou pour gagner des dollars, mais bien pour des causes « nobles », pour lesquelles vous devez recruter un maximum de volontaires.

Message subliminal diffusé par l’équipe By Implication, de l’Ateneo de Manila University, aux Philippines, auteur du jeu : oui, ces maux peuvent être éradiqués, pour peu que l’on travaille un peu ensemble … .

Regardez une démonstration de leur projet :

 « On adore le game design, et on ne va pas s’arrêter là », promet déjà Philip Cheang, l’un des étudiants impliqués.

Des réseaux plus intelligents ?

La catégorie des réseaux est un peu particulière : contrairement aux autres, les concurrents sont jugés sur une performance live, et n’ont pas présenté un projet particulier. A ce petit jeu – narré en live ici - , c’est Weiqiu Wen, de la Huazhong University of Science and Technology. Quel rapport entre des réseaux et les objectifs du millénaire ? Simple : chacun des candidats devait réaliser un système capable de consommer le moins d’énergie possible.

L’imagination au pouvoir ?

30 heures pour penser, créer et réaliser un film animé : voilà, concrètement, le défi à relever dans la catégorie « création animée ». L’équipe taïwanaise Mirror Vita - 100% féminine ! - de la National Taipei University of Technology, a été jugée la meilleure dans ce défi.

Regardez leur réalisation :

Bon, et juste pour le plaisir … Même s’ils n’ont terminé qu’à la troisième place, nous vous proposons le clip des Français de Green Gears :

 

RSLN le 21/07/2010
rsln
RSLN le 21/07/2010

Ajouter un commentaire


Loading
biuquote
  • Comment
  • Preview

S'abonner à la newsletter

Votre adresse email sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de RSLN. Microsoft ne l'utilisera pour aucune autre communication, qu'elle soit commerciale ou institutionnelle. Microsoft ne vend ni ne loue ses listes d'abonnées à des tiers.